•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deuxième cas de COVID-19 dans une prison torontoise

Le Centre de détention du sud de Toronto.

Le Centre de détention du sud de Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Jean-Philippe Nadeau

Le ministère de la Solliciteure générale de l'Ontario confirme mercredi soir un second cas d'infection au Centre de détention du sud de Toronto à Etobicoke, et concerne cette fois un détenu. Un agent correctionnel y avait été infecté la semaine dernière.

Le ministère précise que le prisonnier était déjà en observation par les autorités de santé publique de Toronto et que les résultats de ses tests ont été concluants. Le patient a été immédiatement isolé et reçoit les traitements appropriés.

Il s'agit du premier cas confirmé de COVID-19 parmi la population carcérale en Ontario, selon le ministère.

Dans un courriel, l'autorité affirme que l'établissement d'Etobicoke, dans le sud-ouest de la ville, a déjà mis en place un protocole relativement à la prévention. En aucun cas, dit-elle, le protocole n'a été enfreint par le personnel de l'établissement.

Le ministère refuse toutefois de dire si ce cas d'infection est lié à celui de l'agent correctionnel qui a été déclaré positif la semaine dernière. Le lien n'a donc pas été officiellement établi.

Vue de l'extérieur du centre de détention de Toronto-Sud

Le centre de détention de Toronto-Sud a été ouvert en 2014.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Son porte-parole, Brent Ross, continue de dire que la santé du personnel des prisons et des détenus dans la province demeure la priorité du ministère.

Il ajoute que le ministère fait tout en son pouvoir pour assurer la sécurité sanitaire dans les établissements carcéraux de l'Ontario.

Les individus qui sont envoyés dans les prisons provinciales font l'objet d'une inspection rigoureuse au sujet de toute infection respiratoire.

Brent Ross, porte-parole du ministère de la Solliciteure générale de l'Ontario

En cas de contagion réelle ou soupçonnée, le ministère ajoute que les administrations carcérales prennent les mesures préventives de confinement selon les protocoles en place. Le bureau de santé publique local est en outre immédiatement avisé de la situation.

La façade du Centre de détention du sud de Toronto

Un agent correctionnel du même établissement est déjà atteint du virus.

Photo : Twitter

Des directives ont été données au sujet du nettoyage des centres de détention de la province. Les consignes sur le lavage des mains y ont par ailleurs été renforcées, selon le ministère.

Il ajoute qu'il est prêt à envoyer de nouvelles directives, s'il le faut, à la lumière des indications du médecin hygiéniste en chef de l'Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus