•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : ce qu'il faut savoir aujourd'hui au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Un arc-en-ciel peint dans une fenêtre.

Un enfant a peint un arc-en-ciel dans la fenêtre de sa maison de Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Pour une deuxième journée consécutive, trois nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés au Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce qui porte à huit le nombre de personnes atteintes du coronavirus dans la région.

Parmi les nouveaux cas confirmés, on retrouve une première personne qui n'a pas voyagé à l'étranger. Le Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux (CIUSSS) a précisé dans un communiqué qu'il s'agit d’une personne ayant été en contact avec un cas positif. Les autres cas sont tous des adultes ayant voyagé à l'étranger.

Il n'a toutefois pas été possible de savoir où la transmission de la maladie s'est faite. Le CIUSSS refuse de donner plus de détails sur les cas pour des raisons de confidentialité.

Des mesures spéciales pour les entrepreneurs

Saguenay accorde une aide financière temporaire d’urgence totalisant 3,5 millions de dollars pour venir en aide à des entreprises qui se trouvent en difficulté financière en raison de la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus.

En remplissant un formulaire en ligne dès aujourd’hui, les PME pourront recevoir un prêt sans intérêt pouvant aller de 5000 $ à 50 000 $.

Les élus de Saguenay ont entériné ce programme d’aide lors d’une assemblée extraordinaire du conseil de ville tenue par vidéoconférence. Un premier volet de 1,5 million de dollars a été voté. Un deuxième viendra. Promotion Saguenay pourra aussi aider à hauteur de 500 000 $.

Une capture d'écran de l'assemblée par vidéoconférence

Une assemblée extraordinaire du conseil de ville de Saguenay a eu lieu par vidéoconférence.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

La mairesse Josée Néron a rappelé que de nombreuses compagnies sont frappées de plein fouet par la crise et sont en manque criant de liquidités.

Pas de mises à pied chez Rio Tinto

Rio Tinto ne met à pied aucun travailleur dans la région malgré la pandémie de COVID-19, mais la production tourne au ralenti.

Les activités de la multinationale, jugées essentielles par le gouvernement du Québec, se poursuivent. Cela dit, les effectifs sont réduits afin de respecter les mesures d'hygiène.

Le Centre de recherche et de développement Arvida (CRDA) demeure fermé jusqu'au 13 avril.

Le MAGE-UQAC demande de mettre un terme au trimestre

L'association des étudiants de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) demande à la direction de mettre fin dès maintenant à la session d'hiver.

Le MAGE-UQAC demande à l’université d’attribuer la note « Satisfaisant » aux étudiants en voie de réussite en date du 13 mars 2020 et de trouver des moyens raisonnables et équitables d’évaluer ceux et celles qui n’étaient pas en situation de réussite à ce moment.

Du désinfectant dans une station d'autobus.

Du désinfectant pour les mains a été installé à la station de l'UQAC.

Photo : Radio-Canada / Flavie Villeneuve

Déjà deux institutions du réseau de l'Université du Québec, soit celles en Outaouais (UQO) et à Rimouski (UQAR), ont mis en place de tels processus.

Des mesures d’aide réclamées pour les locataires

Loge m’entraide réclame des mesures précises de la part du gouvernement du Québec pour aider les locataires qui ne seront pas en mesure de payer leur loyer en raison de la crise du coronavirus.

Loge m'entraide joint ainsi sa voix au Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et au Regroupement des comités de logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) en réclamant un « pardon ministériel » pour le loyer d'avril.

Des « snowbirds » récalcitrants

Des citoyens du Lac-Saint-Jean tout juste de retour au pays après un séjour à l’étranger ont tenté deux fois plutôt qu’une, sans succès, de faire des emplettes dans des supermarchés de Dolbeau-Mistassini et de Saint-Félicien, mercredi.

Sur sa page Facebook, la direction du marché IGA Lamontagne et fille de Saint-Félicien a affirmé avoir eu la visite d’un voyageur en provenance des États-Unis plus tôt en journée. Son accès venait tout juste d’être refusé au supermarché Métro D. Boutin de Dolbeau-Mistassini, à une quinzaine de kilomètres de là.

Le Festival du Bleuet annulé

L’organisation du Festival du Bleuet, qui devait avoir lieu en août à Dolbeau-Mistassini, annonce l’annulation de l’événement. Le 60e anniversaire sera donc célébré en 2021. Mardi, l’organisation du Festival de la Chanson de Saint-Ambroise a aussi annoncé la suspension de la prochaine édition qui devait avoir lieu du 9 au 15 août.

Les députés mettent des lignes téléphoniques en place

Les députés bloquistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe et Mario Simard, mettent des lignes téléphoniques à la disposition de leurs concitoyens pour qu’ils puissent les joindre et leur poser des questions en lien avec les mesures d'aides financières annoncées par Ottawa.

En deux jours, ils ont reçu quelque 500 appels.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Santé