•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des lignes supplémentaires pour joindre les députés bloquistes

Alexis Brunelle-Duceppe en studio

Alexis Brunelle-Duceppe, député bloquiste dans Lac-Saint-Jean

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les députés bloquistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean mettent des lignes téléphoniques à la disposition de leurs concitoyens pour qu’ils puissent les joindre et leur poser des questions en lien avec les mesures d'aides financières annoncées par Ottawa.

Tous les gens appellent à l'assurance-emploi, mais ce n’est pas nécessairement du ressort de l'assurance-emploi. C'est l'Agence du revenu du Canada qui va gérer ce nouveau programme-là, ce qui va faire en sorte que ça va désengorger les lignes pour l'assurance-emploi, explique le député de Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe.

Lui et son collègue bloquiste de Jonquière, Mario Simard, veulent aiguiller les contribuables. Leurs téléphones ne dérougissent pas.

On est en mode crise et tant que chaque personne ne sera pas répondue, on ne ménagera pas les efforts.

Mario Simard, député bloquiste de Jonquière

Selon Alexis Brunelle-Duceppe, autour de 500 appels ont été reçus en deux jours.

On a dirigé directement les citoyens qui avaient droit à l'assurance-emploi et on a colligé les noms et numéros de téléphone des citoyens qui n'y ont pas droit. Une fois qu'on va avoir des détails, comme aujourd'hui, on va se remettre à rappeler tous ces citoyens-là pour leur dire où aller, quoi faire et comment le faire, poursuit-il.

Aide fédérale

  • Ligne spéciale de l'assurance-emploi: 1-833-381-2725
  • Agence du revenu du Canada: 1-800-267-6999

Aide provinciale

  • Programme d'aide temporaire aux travailleurs: 1-800-863-6582

Ligne spéciale des députés bloquistes

  • Mario Simard, Jonquière: 1-800-463-6571
  • Alexis Brunelle-Duceppe: 1-800-667-2768

Les prestations d'assurance-emploi liées à la crise du coronavirus n'arriveront pas avant le 6 avril. Entre-temps, Québec a promis de mettre de l’avant des mesures pour aider les citoyens dans le besoin. Ces mesures sont attendues par certains groupes communautaires. Pour l'instant, le gouvernement québécois n'offre qu'un programme d’aide temporaire aux travailleurs qui doivent se placer en isolement pour 14 jours, soit un montant de 573 $ par semaine.

On met des pressions pour que ça avance au plus vite. Ça va devenir un stress parce que les chèques ne sont pas encore rentrés. Il faut que les gens puissent avoir quelque chose pour faire l'épicerie, payer le loyer qui arrive, les termes d'hypothèques et tout ça, met en relief Sylvain Bergeron, coordonnateur de L’ASTUSE.

D'après le reportage de Priscilla Plamondon Lalancette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale