•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépistage de la COVID-19 : Québec respectera dorénavant un ordre de priorité

Les malades, les professionnels de la santé et les résidents des CHSLD seront testés en premier.

On peut ligne sur une plaque signalétique : « VOIE GAUCHE TEST COVID-19 ».

Depuis lundi, la Ville de Montréal a installé un immense centre de dépistage extérieur à la place des Festivals, au centre-ville. Ici, l'entrée du boulevard De Maisonneuve.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) change son approche en matière de dépistage, car la pandémie de COVID-19 prend de l'ampleur au Québec.

Les malades, les professionnels de la santé et les résidents des CHSLD seront dorénavant testés en premier, et dans cet ordre, selon une nouvelle directive du sous-ministre Yvan Gendron obtenue par Radio-Canada.

C'est que le MSSS a adopté un nouvel ordre de priorité, lundi, en commençant par les patients hospitalisés ayant une présentation clinique ou radiologique compatible avec un diagnostic de COVID-19.

Cette façon de faire permettra de mettre en place les précautions appropriées et d’effectuer la recherche des contacts, explique le sous-ministre.

Des barrières de métal et quelques personnes, en arrière-plan, près des tentes blanches installées par la Ville de Montréal.

Le centre de dépistage de la place des Festivals était peu achalandé, vers 11 h, mercredi matin.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Après les malades, les tests de dépistage seront réservés en priorité aux professionnels de la santé en contact direct avec la clientèle qui présentent des symptômes compatibles avec une infection [et] qui sont susceptibles d’avoir exposé la clientèle ou dont le retrait causerait un bris de service.

Le gouvernement du Québec souhaite ainsi éviter de se retrouver dans la même situation que l'Espagne, où le personnel médical compte pour presque 15 % des cas confirmés d'infection par le coronavirus, ce qui réduit d'autant la réponse du système de santé espagnol à la pandémie.

Enfin, le MSSS donnera la priorité aux résidents des CHSLD présentant des symptômes compatibles avec une infection à la COVID-19 ou qui, sans nécessairement présenter de symptômes, habitent dans une résidence que l'on soupçonne être un foyer d'infection, comme le CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci.

Comme à l'urgence

Ces trois types de priorités seront identifiés par des codes – P1, P2 et P3 –, un peu comme ceux utilisés dans les urgences, confirme le ministère.

Auparavant, les tests de dépistage étaient réservés aux malades présentant des symptômes de COVID-19, aux voyageurs présentant des symptômes, à leurs contacts étroits présentant eux aussi des symptômes et aux contacts des cas confirmés de coronavirus.

Tous pourront continuer d'être testés, mais leur cas sera traité en fonction du nouvel ordre de priorité adopté cette semaine.

Avec la collaboration d'Alex Boissonneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !