•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre mises à pied chez RNC Média en Abitibi-Témiscamingue

Les bureaux de RNC Media en Abitibi-Témiscamingue.

Les bureaux de RNC Media en Abitibi-Témiscamingue (archives)

Photo : Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

Émilie Parent Bouchard

La saignée se poursuit dans les médias régionaux : RNC Média confirme que quatre personnes seront mises à pied en Abitibi-Témiscamingue à compter de la fin de la semaine.

On a indiqué aux employés que ces mises à pied étaient causées par les pertes de revenus publicitaires en lien avec la pandémie de coronavirus.

Deux vendeurs, un chroniqueur culturel ainsi qu'un cameraman sont touchés par ces compressions.

La direction de RNC Média n’a pas voulu commenter ces mises à pied.

Une vague de compressions dans la presse écrite

La semaine dernière, Radio-Canada rapportait qu'une vague de mises à pied temporaire forçait Lexis Média a produire le journal Le Citoyen avec un effectif réduit de quatre personnes, contrairement à 28 en temps normal.

Par ailleurs, à l'échelle de la province, la Coopérative nationale de l'information indépendante (CN2i), qui regroupe les quotidiens régionaux Le Soleil, Le Nouvelliste, La Tribune, Le Quotidien/Le Progrès, Le Droit et La Voix de l’Est, a mis à pied 143 de ses 350 employés hier.

Ces quotidiens ont aussi annoncé qu'ils cessaient leur publication papier en semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Médias