•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 61 nouveaux cas en Alberta, ce qui porte le total à 419

L'image est scindée en deux. À gauche, Jason Kenney et à droite, la médecin hygiéniste en chef, Deena Hinshaw. Le premier parle. La deuxième regarde au loin.

Le premier ministre et la médecin hygiéniste en chef de l'Alberta exhortent la population à respecter leur quarantaine s'ils reviennent de l'étranger, et à rester chez eux s'ils sont malades.

Photo :  Radio-Canada et La Presse Canadienne / Photomontage : Radio-Canada / Radio-Canada & Jason Franson (La Presse canadienne)

Mirna Djukic

Soixante et un nouveaux cas de maladie COVID-19 ont été découverts dans les 24 dernières heures en Alberta, ce qui représente un nouveau record. Dans un nouvel effort de ralentir la propagation, le gouvernement serre la vis à ceux qui ne respectent pas les consignes de santé publique.

Les autorités suspectent que 33 des infections dépistées jusqu’à maintenant ont été contractées dans la communauté. Vingt personnes sont hospitalisées, dont huit aux soins intensifs. Le nombre officiel de personnes guéries est toujours de trois.

Une nouvelle éclosion a été découverte tard, mardi soir, dans un foyer pour adultes présentant des difficultés développementales. Un employé ainsi que deux des résidents ont été déclarés positifs à la COVID-19.

Au total, neuf cas ont été recensés dans des centres de soins longue durée et des résidences pour aînés.

Le nombre d’infections recensées au centre McKenzie Towne de Calgary est passé de quatre à six.

Un cas a aussi été dépisté dans la résidence Rosedale on the Park, et deux autres au Shepherd’s Care Kensington Village, à Edmonton.

Après avoir restreint les visites dans ce type de centres, la médecin hygiéniste en chef de la province a annoncé le resserrement de plusieurs autres mesures de prévention. Il y aura entre autres des examens de santé obligatoires pour le personnel et les résidents, dit la Dre Deena Hinshaw. Des procédures sanitaires obligatoires seront aussi implantées.

Carte représentant les cas de COVID-19 par zone sanitaire en Alberta. Il y a 23 cas dans la région Nord, 100 cas dans celle d'Edmonton, 35 cas dans la région Centre, 250 cas dans celle de Calgary, 10 cas dans la région Sud et 1 cas pour lequel on ignore la région.

En date du 25 mars, il y a 419 cas de COVID-19 en Alberta. Deux personnes en sont mortes. Trois sont guéries.

Photo : Radio-Canada

Plus de pouvoirs pour les agents de la paix

Le gouvernement a également annoncé que les agents de la paix et les policiers pourront donner des contraventions aux gens qui ne respectent pas les règles de santé publique.

Cela inclut les personnes qui reviennent de voyage et ne respectent pas leur quarantaine ainsi que celles qui participent ou organisent des rassemblements de plus de 50 personnes, entre autres. 

Les amendes distribuées par les forces de l’ordre pourront atteindre 1000 $ pour une première infraction.  La cour aura le pouvoir de donner des amendes allant jusqu’à 100 000 $ pour une première infraction et jusqu’à 500 000 $ pour les récidivistes.

Il y a trop de personnes qui ne respectent pas les règles [...et] qui refusent de faire l’isolation lorsqu’ils arrivent au Canada d’outre-mer. Nous croyons que c’est essentiel que nous soulignions que c’est une obligation légale avec des peines sérieuses , explique Jason Kenney.

Ces pouvoirs additionnels pour les agents de la paix seront retirés quand la vie reviendra à la normale, ajoute-t-il.

L’opposition officielle ne s’oppose pas à cette mesure. Elle déplore toutefois qu’elle ne s’accompagne pas de meilleures mesures de protection pour les travailleurs qui doivent rester chez eux. 

Les critères pour avoir accès à un soutien financier de la province sont trop compliqués, affirme la porte-parole du Nouveau Parti démocratique en matière de travail, Christina Gray. Elle aurait voulu que le premier ministre se concentre là dessus dans son point de presse.

La conversation portait uniquement sur l’application de la loi, alors qu’on sait que sans ce soutien, des Albertains se retrouvent peut-être dans une situation difficile et se sentent obligés de sortir [travailler] alors qu’ils ne devraient pas , dit-elle.

Ce point de presse survient alors qu’Ottawa vient tout juste d’adopter un plan d’aide financière pour les Canadiens. Le gouvernement fédéral se prépare également à annoncer des mesures pour protéger l’industrie pétrolière, durement éprouvée par les effets combinés de la pandémie et d’une guerre de prix entre l’Arabie saoudite et la Russie.

Ces mesures sont attendues de pied ferme par Jason Kenney, qui insiste que le gouvernement fédéral doit se dépêcher s’il veut éviter l’implosion d’un des plus importants secteurs de l’économie canadienne.

Mardi, un nombre record de 57 nouvelles infections a été recensé dans la province, ce qui porte le total à 358. Une deuxième personne, une octogénaire vivant dans un centre de soins longue durée, en est décédée.

La Dre Deena Hinshaw martèle qu’il est vital que tout le monde respecte la règle des 10 jours de confinement pour les personnes malades, et la règle des 14 jours pour les voyageurs.

  • Règle de 10 jours pour les personnes malades : si vous avez des symptômes tels que de la toux, de la congestion, un mal de gorge, de la fièvre ou des difficultés respiratoires, restez à la maison pour au moins 10 jours. Si les symptômes persistent, restez à la maison jusqu’à ce qu’ils disparaissent.
  • Règle de 14 jours pour les voyageurs : si vous revenez de l’étranger, restez à la maison pendant 14 jours. Si vous commencez à développer des symptômes, appliquez la règle de 10 jours pour les personnes malades à partir du moment où les symptômes commencent.

Le gouvernement fédéral a d’ailleurs annoncé mercredique les voyageurs qui ne s’isolent pas risquent désormais de sévères amendes ou même la prison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Coronavirus