•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une microbrasserie et une distillerie se lancent dans la production de désinfectant

Chargement de l’image

Les visiteurs et le personnel médical sont invités à se désinfecter souvent les mains.

Photo : Radio-Canada

Martin Toulgoat
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La distillerie La société secrète s’associe avec la microbrasserie Pit caribou pour commercialiser deux produits antiseptiques.

Chargement de l’image

Un équipement et des lieux presque hors du temps pour La société secrète

Photo : Société secrète

Elles produiront un gel pour les mains et un liquide pour désinfecter les surfaces.

Les fermetures d'entreprises imposées par le gouvernement Legault pour lutter contre la COVID-19 ne mettraient pas en péril leur approvisionnement.

Selon les deux entreprises de Percé, les distilleries qui souhaitent produire des produits antiseptiques afin de répondre à la pénurie mondiale manquent actuellement d'alcool à distiller.

L'alliance entre les des deux entreprises de Percé permettrait d’éviter cet écueil.

Chargement de l’image

Mathieu Fleury, copropriétaire de la distillerie La société secrète

Photo : Radio-Canada

« Nous, on n’a pas les équipements qui permettent de produire un grand volume de désinfectant, mais en s’associant avec Pit caribou, on vient régler cette problématique-là et on peut produire sept jours sur sept des produits désinfectants. »

— Une citation de  Mathieu Fleury, copropriétaire, distillerie La société secrète

Pit caribou fournira ainsi 20 000 litres de moût, soit un liquide fermenté par la microbrasserie et qui sera distillé par La société secrète pour atteindre le niveau d'alcool nécessaire à la fabrication d'antiseptique.

Chargement de l’image

Barriques de bière sans levure commerciale de la microbrasserie Pit caribou

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Le brassage d’un moût spécial pour ces produits ne demande pas de temps de fermentation comme pour une bière.

Chargement de l’image

Jean-François Nellis et Vincent Coderre

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Nous voulons aller chercher seulement le sucre du grain qui sera distillé pour obtenir un produit final à 80 % d’alcool par volume , explique le copropriétaire de Pit caribou Jean-François Nellis.

Les deux entreprises soutiennent que leurs recettes proviennent de l’Organisation mondiale de la santé et qu'elles sont déjà en processus d'évaluation et de validation par Santé Canada.

Les premières distillations se feront au début de la semaine prochaine, mais il est encore trop tôt pour déterminer un échéancier précis avant de pouvoir vendre ces produits. Des échantillons finaux devront être approuvés par Santé Canada.

« Nous, on va privilégier les instances publiques, les hôpitaux, mais aussi tous les commerces essentiels qui demeurent ouverts pendant la crise »

— Une citation de  Mathieu Fleury, copropriétaire, distillerie La société secrète
Chargement de l’image

Gin Les herbes folles de La société secrète

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

La distillerie abandonnera temporairement la production de gin pour se concentrer sur la commercialisation de ces deux produits antiseptiques qui seront distribués par son partenaire brassicole.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !