•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépistage de la COVID-19: l'Î.-P.-É. veut augmenter la cadence

Un homme, les yeux fermés assis. Une personne debout devant lui approche une longue tige qui ressemble à un coton-tige vers son nez.

Un travailleur de la santé effectue un prélèvement pour dépister la COVID-19, la maladie causée par le nouveau coronavirus.

Photo : Fournie par Shared Health/province du Manitoba

François Pierre Dufault

La médecin-hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard veut donner un coup d'accélérateur à l'analyse des tests de dépistage de la COVID-19. La Dre Heather Morrison souhaite que la province soit en mesure d'analyser ses propres tests d'ici deux semaines.

Alors que les autres provinces de l'Atlantique sont maintenant capables d'analyser leurs propres tests, la province insulaire continue d'envoyer tous ses échantillons au laboratoire national de microbiologie, à Winnipeg.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Mercredi, l'Île-du-Prince-Édouard a confirmé deux nouveaux cas de la COVID-19, portant le total à cinq. Plus de 500 tests avaient été effectués dans la province. Toutefois, un peu plus de 200 tests n'avaient pas encore été analysés.

On est content que le laboratoire à Winnipeg analyse nos tests. On sait qu'ils sont très occupés. Mais on n'a pas beaucoup d'options, à part ça. Les autres provinces ont elles-mêmes beaucoup de tests [à analyser].

Dre Heather Morrison, médecin-hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard

La Dre Heather Morrison reconnaît que la lenteur du processus de dépistage du nouveau coronavirus à l'Île-du-Prince-Édouard peut être une source de frustration pour les personnes qui sont dans l'attente d'un résultat.

La médecin-hygiéniste en chef pense que le nombre de cas de la COVID-19 est appelé à augmenter prochainement dans la province et que des hospitalisations seront nécessaires.

Par ailleurs, les autorités de la santé de l'Île-du-Prince-Édouard annoncent avoir commandé 12 nouveaux respirateurs dont elles espèrent prendre livraison d'ici l'été. Ceux-ci s'ajouteront aux 15 respirateurs déjà commandés par le gouvernement fédéral pour la province, ainsi qu'aux 19 respirateurs que possèdent déjà les hôpitaux insulaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Coronavirus