•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'aide pour le pétrole canadien arrivera dans « quelques heures, au plus quelques jours »

Bill Morneau en conférence de presse.

Bill Morneau parle également de garantir des facilités de crédit pour les petites et moyennes entreprises des secteurs pétrolier et gazier.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

L'aide aux secteurs pétrolier et gazier du Canada est « à quelques heures, peut-être quelques jours » d’être versée, a déclaré mercredi le ministre des Finances, Bill Morneau.

Tandis que le secteur de l'énergie est touché par une combinaison de facteurs – une guerre des prix du pétrole entre l'Arabie saoudite et la Russie, des marchés boursiers tumultueux et la pandémie de COVID-19 –, l'industrie continue de réduire ses plans de dépense de plusieurs milliards de dollars.

Le secteur de l'énergie est dans une situation particulièrement difficile.

Bill Morneau, ministre des Finances.

Le ministre des Finances a déclaré qu'Ottawa est en contact quotidien avec les gouvernements provinciaux pour discuter de ces questions et de l’incidence du secteur sur les revenus provinciaux.

Bill Morneau dit que le gouvernement veut s'assurer que les petites et moyennes entreprises du secteur aient accès à des facilités de crédit qui leur permettront d'augmenter leurs emprunts.

Concernant les grandes entreprises, il a rappelé que les 10 plus importantes des secteurs pétrolier et gazier ont déjà des relations de crédit existantes avec leurs banques. Dans la plupart des cas, elles ont accès à un crédit, selon lui.

« Puisqu’elles sont sous pression également, nous examinerons les problèmes au cas par cas dans ces secteurs », dit-il.

Les entreprises Suncor Energy , Husky Energy, Cenovus Energy , MEG Energy et Seven Generations Energy figurent parmi la liste des sociétés qui ont récemment annoncé des réductions de dépenses.

L'agence de presse américaine Bloomberg News a dévoilé le montant des réductions des dépenses en capital des sociétés énergétiques canadiennes pour l’année. Elles atteindront entre 5,3 et 6,5 milliards de dollars.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Économie