•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

35 cas de COVID-19 en Mauricie-Centre-du-Québec

Une affiche sur laquelle il est écrit : Clinique COVID-19

Une clinique COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le nombre de cas de COVID-19 recensés en Mauricie et au Centre-du-Québec est passé à 35 mercredi, soit 3 de plus que la veille. 22 cas ont été diagnostiqués en Mauricie et 13 au Centre-du-Québec.

Les porte-paroles du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) ont annoncé que trois personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs en lien avec la maladie, mais que les autres cas ne sont pas hospitalisés pour l'instant.

Cas en Mauricie et au Centre-du-Québec

  • CSSS d'Arthabaska-et-de-l'Érable (Victoriaville): 5
  • Hôpital du Centre-de-la-Mauricie : 9
  • Drummondville : 8
  • Trois-Rivières : 10
  • Vallée-de-la-Batiscan : 3

Plus tôt mercredi, Radio-Canada a appris qu'une préposée dans un CHSLD de Grand-Mère était atteinte de la COVID-19.

La santé publique indique que 45 personnes ont été placées en confinement. 20 employés et 25 résidents ont été en contact avec la préposée contaminée. Elle a été retirée du milieu le 19 mars et a reçu son résultat de test dimanche le 22 mars.

Plus de dépistages

Les critères de dépistages sont désormais élargis particulièrement à Shawinigan où on a répertorié deux cas de contamination communautaire, dont la source n'a pas pu être identifiée.

Les personnes âgées en résidences qui présentent des symptômes grippaux, mais qui n'ont pas été exposées à un voyageur ou une personne contaminée seront aussi systématiquement testées à l'avenir.

On parle souvent des symptômes cliniques, souvent de la toux, de la fièvre, des difficultés respiratoires. À cela on va aussi ajouter mal de gorge, difficulté avec l'odorat, explique la médecin-conseil Caroline Marcoux-Huard. Il y aura aussi des gens qui vont avoir les symptômes et qui vont avoir fréquenté des lieux à Shawinigan qui pourront être dépistés, donc que ce soit dans le milieu de travail ou par exemple à l'épicerie selon les expositions.

On a aussi certaines personnes qui vont être priorisées dans les dépistages qui vont avoir des signes et symptômes. Par exemple, des travailleurs de la santé ou des personnes hospitalisées qui n'auront pas nécessairement besoin d'une exposition soit avec un voyageur ou avec un cas confirmé pour être testés.

Caroline Marcoux-Huard, médecin-conseil

Des analyses dans la région

Dès jeudi, le CHAUR devrait être en mesure de commencer des analyses de tests de dépistage, ce qui réduira le délai d'obtention des résultats.

Les résultats des tests de dépistage sont toujours difficiles à obtenir dans des délais de 24 à 48 heures prévus par le ministère, mais la situation devrait s'améliorer avec ces changements.

Le nombre total de cas au Québec est passé mercredi à 1339 cas confirmés. Deux nouveaux décès ont été annoncés par le premier ministre François Legault, ce qui porte le total à six morts.

Mardi, le nombre de cas répertoriés a doublé dans les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Santé publique