•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de cas à Terre-Neuve-et-Labrador passe de 35 à 67

Janice Fitzgerald.

La médecin-hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador, Janice Fitzgerald, donne une mise à jour sur la situation, à Saint-Jean.

Photo : CBC

Patrick Butler

Le nombre de cas de COVID-19 recensés à Terre-Neuve-et-Labrador a presque doublé en 24 h. La province a annoncé mercredi 32 nouveaux cas présumés, ce qui porte le nombre total de cas à 67.

Un des nouveaux cas présumés a été recensé dans l’ouest de l’île de Terre-Neuve. Tous les autres nouveaux cas ont été découverts dans l’est de la province.

Il y a maintenant des cas dans les quatre régions sanitaires de la province. Personne n’a encore été hospitalisé en raison du virus.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Les personnes atteintes du virus sont âgées de 8 à 78 ans. La médecin hygiéniste en chef, la Dre Janice Fitzgerald, indique que 44 cas – la majorité des patients – sont liés à la présence d’une personne atteinte de la COVID-19 qui a assisté aux funérailles à la maison funéraire Caul’s Funeral Home il y a environ une semaine.

Des professionnels de la santé atteints du virus

Le ministre de la Santé, John Haggie, indique qu’un petit nombre de professionnels de la santé publique – moins que 10 personnes – ont contracté le virus. Ces travailleurs sont en isolement.

Il n’y a toujours aucun patient à l’hôpital, donc les personnes allant à l’hôpital ne sont pas à risque, assure le premier ministre Dwight Ball.

John Haggie affirme que la province a demandé aux collèges des médecins et des infirmières de la province de permettre aux praticiens à la retraite de retourner au travail.

Le ministre ajoute que l’annulation des opérations non urgentes, une mesure prise la semaine dernière, a libéré de nombreux effectifs et environ 40 % des lits de soins actifs.

Le syndicat des infirmières et infirmiers de Terre-Neuve-et-Labrador avait réclamé mercredi en matinée de mesures supplémentaires pour protéger les travailleurs de la santé de première ligne.

D’ailleurs, 25 nouveaux employés ont aussi été ajoutés à la ligne 811 afin de répondre plus rapidement aux appels.

Réouverture de certaines garderies

Le premier ministre Dwight Ball annonce que les services de garde seront offerts aux employés jugés essentiels à la santé et à la sécurité publique. Les policiers, les pompiers, les infirmières et les médecins figurent sur la liste de personnes admissibles pour ce service gratuit.

Le gouvernement invite tous les travailleurs essentiels qui désirent avoir recours à ces services à remplir un formulaire pour s’inscrire.

Toutes les garderies étaient fermées à Terre-Neuve-et-Labrador depuis le 18 mars.

Le gouvernement a également annoncé un financement de 500 000 $ pour les groupes communautaires afin de veiller à la sécurité alimentaire des personnes dans le besoin.

À compter de mercredi, les autobus de la compagnie DRL ne vont plus transporter des passagers. DRL offre le seul service d’autobus transportant des passagers d’un bout de l’île de Terre-Neuve à l’autre.

De lourdes sanctions

Le premier ministre Dwight Ball a de nouveau insisté sur l’importance de respecter les mesures en place. Mardi, la Force constabulaire royale de Terre-Neuve a arrêté une femme qui avait refusé de se mettre en isolement après un voyage à l’extérieur de la province. C’était la première arrestation à Terre-Neuve-et-Labrador pour une infraction à la Loi sur la protection et la promotion de la santé publique.

En plus des amendes, les personnes qui ne respectent pas les règlements s’exposent désormais à la suspension de leur permis de conduire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Coronavirus