•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois conseils pour développer son pouce vert à l’intérieur

Un homme s'occupe de ses plantes d'intérieur.

Les plantes peuvent constituer un élément décoratif dans une maison.

Photo : iStock

Radio-Canada

À l’aube du printemps, il n’est pas trop tôt pour commencer à exercer son pouce vert. Parmi les idées de distractions à faire à la maison, jardiniers et botanistes invitent à faire ses semis ou à obtenir des plantes dont vous pouvez prendre soin chez vous.

La copropriétaire de la serre Kuhlmann's Greenhouse Garden Market d’Edmonton, Anita McDonald, croit que de tenir un jardin d’intérieur peut donner une « bouffée d’air frais » en confinement. Elle offre quelques conseils avant de se lancer.

Il faut faire attention de ne pas commencer quoi que ce soit qui pousse trop vite, met-elle en garde. Les graines de fleurs, les poivrons, les tomates et les herbes, tout cela peut être commencé à l'intérieur dans de petits pots, tant que vous avez une bonne fenêtre offrant de la lumière. »

Question de lumière

L’élément le plus important est d’avoir une bonne source de lumière, rappelle Anita McDonald. Elle conseille pour une plus petite sélection de plantes de choisir un rebord de fenêtre ou une table de cuisine avec une exposition ouest ou sud.

De plus grands projets de jardinage pourraient pour leur part être entrepris dans une pièce lumineuse au sous-sol ou dans une remise chauffée avec un éclairage approprié.

« Assurez-vous que vos pots ont des trous dans le fond et assurez-vous de placer vos pots sur une soucoupe ou un plateau. Cela collectera l'eau afin que vous ne fassiez pas de dégâts », a-t-elle ajouté.

Des pots contenant des plantes sont déposés près d'une fenêtre lumineuse.

Dès que la température décroît entre 12 et 10 degrés, il faut entrer les plantes à l'intérieur de façon graduelle.

Photo : iStock

Le bon équipement

Pour commencer, Anita McDonald conseille d’investir dans des outils de jardinage de base, des jardinières de taille appropriée et un bon terreau.

Pour les semis, elle conseille la terre de démarrage avec beaucoup d'engrais ou tout simplement d’acheter des plantes de démarrage que vous pouvez cultiver à l'intérieur.

Se limiter à ses plantes préférées

Pas besoin d’avoir un jardin de la grandeur de la forêt amazonienne pour se réclamer jardinier. Anita McDonald conseille de commencer en choisissant seulement un nombre limité de variétés de plantes.

« Ne pensez pas que vous allez faire pousser soudainement 50 variétés de plantes différentes à l'intérieur parce que vous allez probablement rencontrer des problèmes, prévient-elle. Choisissez plutôt quelques-unes de vos variétés préférées ou quelque chose que votre famille aime vraiment manger. »

Avec les informations de l'émission Edmonton AM

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Jardinage