•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet de logements abordables appuyé par les élus municipaux du Grand Sudbury

Un croquis architectural d'un édifice à plusieurs étages

Le projet est l'initiative du promoteur immobilier Dario Zulich et du réseau I Believe.

Photo : Centreline Architecture

Radio-Canada

Le conseil municipal du Grand Sudbury donne son appui à un projet de construction de 38 unités de logement abordable près du centre-ville. S’il est approuvé par la province, le projet recevra un financement de 5,7 millions de dollars par l’entremise du programme Logements pour de bon annoncé en 2017.

Mardi soir, les élus municipaux ont voté à l’unanimité en faveur de la proposition soumise par le promoteur immobilier Dario Zulich et le réseau I Believe, dirigé par la Sudburoise Eileen Mahood. Ces derniers devront défrayer l’entièreté des coûts de construction et recevront des remboursements de la province en paiements hypothécaires. 

L’édifice serait construit près de l’emblématique château d’eau de Sudbury, non loin du centre-ville. Le château d’eau est la propriété de M. Zulich, qui compte faire don du terrain au réseau I Believe. Ce dernier serait responsable de la gestion de l’édifice de logements abordables. 

Le coprésident du groupe qui pilote le projet, Michael Cullen, indique avoir le soutien de plusieurs organismes, qui n’ont toutefois pas exprimé leur engagement de manière formelle. 

Je suis confiant qu’il y aura des collaborateurs vraiment solides pour construire ce bâtiment, note-t-il.

Le centre-ville du Grand Sudbury en Ontario.

Le château d'eau de Sudbury est la propriété de l'homme d'affaires Dario Zulich.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

Le coordonnateur du Réseau des sans-abri de Sudbury, Raymond Landry, dit soutenir le projet. 

On va appuyer n’importe quoi qui va augmenter le nombre de logements abordables dans la ville du Grand Sudbury, affirme-t-il. 

Il ajoute toutefois que le projet est loin d’être suffisant pour satisfaire les besoins en logements abordables de la municipalité. 

C’est quand même assez important comme chiffre, mais on aurait besoin de centaines de logements de plus. Ce serait bien d’avoir deux mille autres espaces abordables dans la ville. Il y a quand même des milliers de personnes sur la liste d’attente et ça, c’est sans compter toutes les personnes sans-abri qui ne font pas de demande de logement public auprès de la ville.

Raymond Landry, coordonnateur du Réseau des sans-abri de Sudbury
Un homme qui porte des lunettes et une chemise noire

Raymond Landry est le coordonnateur du Réseau des sans-abri de Sudbury qui regroupe six agences fournissant des services aux personnes n'ayant pas de logement permanent.

Photo : CBC/Markus Schwabe

La conseillère municipale qui représente le quartier où serait érigé l’édifice, Joscelyne Landry-Altmann, tient à ce que le château d’eau reste en place, et qu’il soit repeint par ses propriétaires.

Vous vous êtes engagés à travailler avec la communauté pour mettre sur pied un projet de qualité qui mettra en valeur le voisinage au lieu de le détériorer. Nous vous en tiendrons rigueur, a-t-elle déclaré mardi soir.  

Le ministère ontarien des Affaires municipales et du Logement doit maintenant réviser la proposition et des évaluations environnementales de la propriété de M. Zulich doivent toujours être menées. 

Une fois l'évaluation terminée, la construction de l’édifice devrait prendre entre 18 et 24 mois.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Politique municipale