•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La famille atteinte de la COVID-19 aux Îles dit avoir agi de façon exemplaire

La famille souhaite répondre à plusieurs inquiétudes formulées par les Madelinots sur les réseaux sociaux.

La ville vue du large.

Cap-aux-Meules (archives)

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis_Rad

Valérie Landry qui est confinée à la maison avec son conjoint et ses enfants souhaite répondre à plusieurs inquiétudes formulées par les Madelinots sur les réseaux sociaux.

Mme Landry, qui est dentiste, a accordé une entrevue à la radio communautaire locale CFIM.

Elle dit comprendre la peur des insulaires depuis l'annonce de ces premiers cas mardi après-midi.

Mais ce n'est pas le temps de paniquer, précise-t-elle.

La petite famille est revenue aux Îles-de-la-Madeleine par avion le mardi 17 mars après un voyage en République dominicaine.

Ce n'est que samedi que les membres de la famille ont ressenti les premiers symptômes.

Tableau comparatif des symptômes de la grippe, du rhume et de la COVID-19.

Tableau comparatif des symptômes de la grippe, du rhume et de la COVID-19. **Mis à jour le 19 mars 2020.

Photo : Radio-Canada

Toutefois, Mme Landry tient à rassurer les Madelinots. La famille a pris toutes les précautions nécessaires et s'est mise en isolement volontaire dès son arrivée aux Îles.

On est sortis de l'avion. Moi et mes enfants, on est allés attendre dans la voiture, mon conjoint a attendu les valises. On a pris la voiture et on est rentrés à la maison. Et on n'est pas sortis, on n'a pas été en contact avec personne.

Valérie Landry, en entrevue à CFIM

La personne avec laquelle son conjoint aurait pu avoir des contacts, à l'aéroport, a été jointe par la santé publique et ne présenterait pas de symptômes, selon Valérie Landry.

J'ai fait l'enquête avec la santé publique, j'ai donné nos places dans l'avion, tous les avions, d'où on revenait.

Valérie Landry, en entrevue à CFIM

La femme espère que cette sortie sur les ondes de la radio locale calmera les inquiétudes des Madelinots et contribuera à limiter la propagation du virus dans l'archipel.

Si ça peut faire allumer certaines personnes de rester chez eux, c'est dangereux, car on peut penser qu'on ne l'a pas et l'avoir quand même.

Valérie Landry, en entrevue à CFIM

Elle ajoute qu'elle a fait preuve d'une grande prudence lors de son voyage.

Je désinfectais les tables de restaurant, mon chum a ri de moi toute la semaine.

La santé s'améliore lentement

Les premiers symptômes ressentis par les trois Madelinots laissaient croire à une petite grippe, affirme la mère de famille.

Le père a aussi présenté une légère toux, un mal de tête et des courbatures, mais rien de très douloureux, soutient sa conjointe. L'enfant n'a presque pas eu de symptômes et continue de courir partout.

Il a cependant fait un peu de fièvre, mais rien de grave, souligne sa mère. L'autre enfant du couple a été déclaré négatif.

C'est Valérie Landry qui a été la plus touchée, mais la santé s'améliore lentement.

La famille Langford-Landry dit pouvoir compter sur l'aide d'un voisin extraordinaire pour la fournir en nourriture.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Coronavirus