•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le SRAS-CoV-2, responsable de la COVID-19, vu dans un microscope électronique.

Le SRAS-CoV-2, responsable de la COVID-19, vu dans un microscope électronique.

Photo : Reuters / NIAID-RML

Le Manitoba a annoncé 14 nouveaux cas présumés de COVID-19, soit un bond de près de 70 % du nombre de cas par rapport à mercredi.

La courbe du nombre de nouveaux cas au Manitoba stagnait depuis de nombreux jours, mais la province a enregistré une hausse de 67 % du nombre de cas de COVID-19 mercredi. Le nombre total de cas présumés et confirmés s’élève maintenant à 35.

Dans le détail, 11 des nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés à Winnipeg, deux dans la région sanitaire Santé Sud et un dans la région de Prairie Mountain. Par ailleurs, une femme d’une soixantaine d’années se trouve à l’hôpital en soins intensifs et une jeune fille de moins de 10 ans a été contaminée.

Liste des 14 nouveaux cas de COVID-19

  • Une femme d’une trentaine d’années de Winnipeg
  • Une petite fille de moins de 10 ans de Winnipeg
  • Une femme d’une quarantaine d’années de Winnipeg
  • Un homme d’une trentaine d’années de Winnipeg
  • Une femme d’une soixantaine d’années de Winnipeg
  • Une femme d’une soixantaine d’années de Winnipeg et qui se trouve en soins intensifs à l’hôpital
  • Un homme d’une quarantaine d’années de Winnipeg
  • Une femme d’une trentaine d’années qui habite dans la région sanitaire Santé Sud
  • Une femme d’une quarantaine d’années de Winnipeg
  • Un homme d’une soixantaine d’années de Winnipeg
  • Une femme d’une soixantaine d’années de Winnipeg
  • Une femme d’une cinquantaine d’années qui habite dans la région sanitaire Santé Sud
  • Une femme d’une vingtaine d’années qui habite à Winnipeg
  • Un individu qui a été testé dans la région sanitaire de Prairie Mountain

Par ailleurs, le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, le Dr Brent Roussin, a confirmé qu’un professionnel de la santé a été contaminé par la COVID-19. Sans vouloir révéler plus de détails, il a simplement précisé que cette personne n’a pas été contaminée au travail.

Pas de contamination locale, selon les standards manitobains

Les autorités sanitaires ne rapportent pas encore de contamination locale de COVID-19. En effet, tous les nouveaux cas sont liés soit à une personne ayant voyagé ou une personne ayant été contaminée par une personne ayant voyagé. Or, pour qu'une transmission soit considérée comme locale, le Dr Brent Roussin a expliqué qu'il faudrait qu'une personne ait la COVID-19 sans pouvoir être liée à une personne ayant voyagé.

Les autorités ne constatent pas non plus d'augmentation de cas de personnes se présentant aux urgences avec des problèmes respiratoires.

Le Dr Brent Roussin a aussi demandé aux Manitobains de ne pas mentir concernant leur historique de voyages. Vous serez soigné, a-t-il tenté de rassurer.

Pas une surprise

Cette soudaine augmentation du nombre de cas de COVID-19 n’est pas vraiment une surprise. Depuis plusieurs jours, le Dr Brent Roussin dit s’attendre à voir le nombre de cas augmenter au cours des prochaines semaines.

Il est encore trop tôt cependant pour savoir quel sera l’impact de cette hausse soudaine, a-t-il déclaré. Nous verrons la tendance sur le long terme.

Il a une fois de plus assuré que la province était prête à faire face à la situation.

4800 tests

En date de mardi, environ 4800 tests ont été effectués au laboratoire provincial Cadham, dont 352 hier.

Le laboratoire est aussi capable de produire une partie de son propre agent réactif pour la COVID-19. Mardi, le médecin hygiéniste en chef avait prévenu que le laboratoire travaillait là-dessus et que la capacité d’analyse du laboratoire serait augmentée d’ici la fin de la semaine.

Par ailleurs, toute personne ayant été testée pour la COVID-19 sera rappelée mercredi ou jeudi, peu importe le résultat du test, a indiqué l’infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa.

Elle a aussi annoncé que le temps d’attente au téléphone pour Info Santé était de 23 minutes mardi et que le nouvel outil d'autodiagnostic en ligne avait été consulté 276 000 fois. Sa version française a été consultée 107 fois [mardi], a-t-elle ajouté.

Par contre, le temps d’attente pour le service téléphonique en français est bien plus long, selon des informations de Radio-Canada. Interrogée à ce sujet, Lanette Siragusa a dit qu’elle n’était pas au courant mais a assuré qu’elle allait voir si des solutions sont possibles pour mieux servir notre population francophone.

Un nouveau centre de dépistage avec service au volant ouvrira aussi ses portes cette semaine à Portage la Prairie. Il s’agira du 12e centre et d’autres ouvriront prochainement dans les régions sanitaires Interlake-Eastern et Prairie Mountain.

Les mesures de distanciation sociale pourraient être renforcées

Les autorités sanitaires ont aussi indiqué que toutes les options sont toujours envisageables pour limiter la propagation du virus.

Actuellement, le Manitoba limite les rassemblements à 50 personnes maximum mais ce nombre pourrait diminuer. C’est assurément une solution que j’envisage, a affirmé le Dr Brent Roussin.

Il a ajouté que ces mesures pourraient être en place plusieurs mois et non pas seulement quelques semaines. Aucune amende n’a été distribuée jusqu’à présent pour non respect des règles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !