•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Îles-de-la-Madeleine : pas de mesures spéciales comme à l’Île-du-Prince-Édouard

Les Îles-de-la-Madeleine

Les Îles-de-la-Madeleine (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Contrairement aux insulaires de l'Île-du-Prince-Édouard, qui doivent obligatoirement s'isoler lorsqu'ils rentrent sur l'île, aucune mesure spécifique n'a été mise en place aux Îles-de-la-Madeleine pour freiner la propagation de la COVID-19.

Un camion lourd passe sous le tableau numérique du pont, qui annonce un point de contrôle de la COVID-14 dans 14 kilomètres.

En raison du coronavirus, l'Île-du-Prince-Édouard a installé le 21 mars un point de contrôle sur le pont de la Confédération.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Depuis samedi soir, la province de l'Île-du-Prince-Édouard contrôle tous les accès, soit au pont de la Confédération, à l'aéroport de Charlottetown et au quai du traversier des Îles-de-la-Madeleine.

Charlottetown exige de tous ses citoyens qui reviennent à la maison un isolement obligatoire de 14 jours, même s'ils ne sont pas sortis du Canada.

Deux navires à quai.

Des navires de la CTMA

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Par ailleurs, les Madelinots qui arrivent du continent et qui doivent se rendre au quai de Souris pour prendre le traversier jusque dans l’archipel n’ont pas le droit de s’arrêter pour mettre de l’essence par exemple.

Les contrevenants s'exposent à une amende de 1000 dollars pour une première offense.

Le député péquiste des Îles, Joël Arseneau, estime qu’il est encore trop tôt pour implanter une telle mesure dans l’archipel.

Joël Arseneau en entrevue avec Radio-Canada.

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau

Photo : Radio-Canada

Au moment où on se parle, le transport aérien est à son plus bas. Le transport maritime, toute l'information est donnée. Est-ce qu'il faudra aller plus loin dans les prochains jours? Moi, j'ai des doutes là-dessus, mais je fais confiance à la Santé publique pour prendre des mesures adéquates.

Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine

Des mesures plus sévères, mais pas question de fermer les frontières

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard assure qu’il n’est pas question de fermer sa frontière puisque le traversier entre Souris et les Îles-de-la-Madeleine permet d’alimenter l'archipel en marchandises, en vivres et en matériel médical.

Un argument martelé aussi par le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre.

Le maire de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre.

Le maire de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre.

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

J’ai un appel à la prudence pour les Madelinots et les Madeliniennes qui réclament une fermeture des frontières... On ne peut pas se permettre d’être coupé du reste du Québec et de notre voisine qui est l’Île-du-Prince-Édouard.

Jonathan Lapierre, maire de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine
Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Des règles strictes à bord du CTMA Traversier

Monique Bouchard, qui a pris le traversier entre Souris et Cap-aux-Meules dimanche, témoigne des mesures strictes de désinfection appliquées par les membres de l’équipage à bord du bateau.

Les passagers sont accompagnés jusqu’à leur chambre et doivent y rester confinés durant toute la traversée de cinq heures. Ils doivent aussi se désinfecter les mains à leur arrivée sur le bateau et avant d’entrer dans leur chambre.

Juste avant d’arriver aux Îles, un agent de sécurité venait chercher une seule personne, mon conjoint, qui a été accompagné pour aller payer son droit de passage, explique-t-elle. Par la suite, il est revenu à la chambre et quand le bateau a accosté, ils sont revenus nous chercher pour nous accompagner jusqu’à notre voiture.

CTMA Traversier

CTMA Traversier

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Pour ce qui est d’un resserrement des règles à l’arrivée des passagers aux Îles-de-la-Madeleine, la direction régionale de la Santé publique dit s'en remettre pour l'instant aux consignes provinciales.

Trois cas d'infection à la COVID-19 dans une même famille ont été confirmés mardi aux Îles-de-la-Madeleine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Coronavirus