•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Vancouver offre un dépistage au volant pour les travailleurs de la santé

Un policier de Vancouver porte un masque et dirige la circulation.

Des policiers de Vancouver dirigent la circulation vers un centre de dépistage de la COVID-19 pour les travailleurs de la santé.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

À Vancouver, les travailleurs de la santé peuvent désormais se faire tester pour la COVID-19 dans un centre de dépistage au volant.

Le centre, situé près de l’Hôpital pour femmes de la Colombie-Britannique, est l’une des mesures prises par les autorités afin de limiter les risques encourus par les médecins, les infirmières et toute personne travaillant dans un établissement de santé pendant la pandémie.

Ces travailleurs sont fréquemment exposés à la COVID-19 dans leur communauté, et il est essentiel de limiter la propagation de la maladie en suivant des mesures de distanciation physique, a rappelé mardi le ministre de la Santé, Adrian Dix.

Les travailleurs de la santé sont sur la première ligne, et ils font face à des risques à la fois dans leur communauté et au travail.

La Dre Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique
Un médecin porte l'équipement de protection individuelle : un masque, une blouse, des gants et une visière.

Les autorités mettent en place des mesures afin de mieux protéger les travailleurs de la santé, qui s'exposent à des risques de contracter la COVID-19 dans l'exercice de leurs fonctions.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Des mesures pour protéger les employés

Les travailleurs de la santé sont évalués systématiquement à leur arrivée au travail et doivent porter de l’équipement de protection individuelle, comprenant une blouse, des gants, un masque et une protection oculaire.

Pour éviter la propagation, ces travailleurs ainsi que les employés de centres de soins de longue durée ne pourront pas travailler à plusieurs endroits durant la pandémie.

Les produits de nettoyage de même que les désinfectants qui sont régulièrement utilisés dans les hôpitaux et les centres de santé sont déjà suffisamment puissants pour éliminer le nouveau coronavirus, indique le Centre de contrôle des maladies infectieuses de la Colombie-Britannique.

Le centre demande aux gens de surveiller l'apparition de symptômes et de s’isoler dès que ces derniers surviennent, et ce, même s'ils sont faibles.

Avec les informations d'Eva Uguen-Csenge

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Coronavirus