•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les infirmières diplômées et à la retraite appelées en renfort

Une infirmière.

Aux prises avec la crise de la COVID-19, la Saskatchewan encourage les infirmières diplômées et à la retraite à demander un permis d'urgence pour venir prêter main-forte au réseau de la santé.

Photo : Getty Images / Dusan Petkovic

Radio-Canada

Dans le but de permettre à la province d’être mieux préparée pour combattre efficacement la COVID-19, l’Association des infirmières autorisées de la Saskatchewan (SRNA) lance un appel aux infirmières diplômées et à la retraite afin de venir prêter main-forte au réseau de la santé.

Dans un message publié sur son site Internet, la SRNA invite toutes les infirmières admissibles à postuler pour obtenir un permis de travail d’urgence, nécessaire pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus.

Un message sur un site Internet.

L'Association des infirmières autorisées de la Saskatchewan a lancé un appel aux infirmières sur son site Internet, mardi.

Photo : Site internet de l'Association des infirmières autorisées de la Saskatchewan

Ce permis de travail sera valide pour une période de 90  jours et pourrait être prolongé si la situation est toujours critique, précise la SRNA.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Sont admissibles :

  • Toute infirmière praticienne ou retraitée qui satisfait les exigences par rapport aux horaires.

  • Les infirmières autorisées ou praticiennes des autres provinces canadiennes.

  • Les infirmières diplômées qui peuvent passer l’examen du Conseil national requis pour travailler comme infirmière en Saskatchewan.

  • Les infirmières diplômées qui peuvent passer l’examen du Conseil national requis pour travailler comme infirmière dans les autres provinces canadiennes.

  • Les infirmières qui pratiquent, qui ne pratiquent pas ou qui sont retraitées au Canada.

  • Les infirmières doivent satisfaire aux exigences par rapport aux horaires, être titulaires d’un permis en règle et répondre aux exigences de la langue anglaise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Coronavirus