•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baisse de l’achalandage : OC Transpo réduit ses services, la STO annule des trajets

L'autobus est arrêté en bord de route à Gatineau.

Plusieurs départs matinaux d'autobus de la STO ont été annulés mercredi matin.

Photo : Radio-Canada / Christelle D'Amours

Radio-Canada

Compte tenu de la baisse importante du nombre de passagers dans le contexte de pandémie de COVID-19, les deux sociétés de transport ont procédé à des ajustements.

À la Société de Transport de l'Outaouais (STO), une baisse d'achalandage de 85 % a été observée depuis le début de la mise en œuvre des directives gouvernementales, le 12 mars dernier. Sur Twitter, mercredi matin, la STO prévient que plusieurs départs matinaux sont annulés sur une trentaine de lignes d’autobus.

La directrice adjointe au Service des communications, du marketing et des relations avec la clientèle du transporteur public, Sophie St-Pierre, insiste sur le fait que la STO ne procède pas à une réduction de l'offre de service pour l'instant. En maintenant en grande partie son niveau de service, la société espère prévenir la propagation du coronavirus.

Cette stratégie, combinée à la forte diminution des déplacements de la clientèle, a permis de réduire le nombre de passagers à bord des autobus. Il est ainsi, plus facile pour les passagers de respecter la consigne de distanciation sociale et de limiter les contacts entre les personnes, explique Mme St-Pierre, dans un courriel envoyé à Radio-Canada.

Elle souligne toutefois que les employés qui s'absentent ne sont pas remplacés.

Les diminutions de services annoncées au quotidien [sont] le résultat des enjeux opérationnels au quotidien comme la diminution des ressources et l’abolition du temps supplémentaire, précise-t-elle, également par courriel.

Réduction du service à Ottawa

De son côté, OC Transpo a remarqué une baisse d'achalandage de 70 % à 90 % depuis le début de la pandémie de COVID-19, ce qui la pousse à réduire son service. C'est ce qu'a indiqué le directeur général d’OC Transpo John Manconi dans une note de service envoyée mardi soir au conseil municipal d’Ottawa.

Dans les autobus d'OC Transpo, le chauffeur est déjà isolé des passagers.

Dans les autobus d'OC Transpo, le chauffeur est déjà isolé des passagers.

Photo : Radio-Canada / Jean-Sebastien Marier

Compte tenu de la réduction de l’achalandage et des répercussions potentielles de la COVID-19 sur la main-d’oeuvre, il faut adapter notre réseau de transport multimodal pour maintenir le service et continuer à l’assurer, tout en garantissant des niveaux de service qui permettent de respecter l’éloignement social, indique M. Manconi.

Pour le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, ajuster le service était une question responsabilités.

On essaie de protéger les chauffeurs. Ceux et celles qui ont besoin de travailler, les travailleurs essentiels, ont un risque dans la situation actuelle au niveau du virus, rappelle l'élu municipal.

Parmi les principales modifications :

Para Transpo :

Depuis le mardi 24 mars, la plupart des voyages sont effectués avec un seul client à bord afin de respecter les mesures de distanciation sociale. Les niveaux de service sont gérés en fonction de la demande.

Ligne 2 de l’O-Train - Trillium :

À compter de mercredi, les trains arriveront toutes les 15 minutes en tout temps et la zone la plus proche de la cabine du conducteur sera bloquée afin de l’isoler du reste du train. Les heures de début et de fin de service demeurent inchangées.

Ligne 1 de l’O-Train - Confédération :

À compter du vendredi 27 mars, les trains arriveront toutes les 6 à 8 minutes aux heures de pointe et toutes les 10 à 16 minutes aux autres heures de la journée et la fin de semaine.

Les ambassadeurs de l’O-Train aux vestes rouges seront moins nombreux. Les heures de début et de fin de service demeurent inchangées.

Autobus conventionnels :

Le service demeurera offert dans tous les quartiers mais il faudra s’attendre à moins de passage.

À partir du lundi 30 mars, le service en semaine passera au niveau de service du samedi pour de nombreux circuits. Le premier voyage du matin sera aussi plus tardif que d’habitude sur plusieurs lignes d'autobus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Transport en commun