•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dentiste de la C.-B. décède de possibles complications de la COVID-19

Des outils de dentistes déposés sur une radiographie de dents.

Un dentiste de North Vancouver serait mort de complications de la COVID-19, mais le gouvernement provincial refuse de confirmer l'information.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le dentiste Denis Vincent, qui était dans sa soixantaine, a assisté à une conférence sur la médecine dentaire à Vancouver. Il est décédé de complications soupçonnées de la COVID-19, selon ses amis et sa famille. La médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry, refuse de confirmer le cas en date de mardi.

Lors d'une conférence de presse quotidienne, elle a rappelé l'importance de protéger la vie privée des patients atteints de la maladie. La Dre Bonnie Henry a part ailleurs mentionné attendre le résultat de l'enquête du Bureau du coroner de la Colombie-Britannique.

Le Dr Denis Vincent est décédé la fin de semaine dernière à son domicile de North Vancouver, selon un ami de longue date, de complications respiratoires dans son sommeil.

La mort du Dr Denis Vincent soulève des questions sur les raisons pour lesquelles les patients de son cabinet n'ont pas été alertés de sa maladie.

Il a assisté à la conférence sur la médecine dentaire Pacific Dental au Centre des congrès de Vancouver du 5 au 7 mars dernier.

Le 15 mars, près de 15 000 personnes qui ont assisté à cette conférence ont été invitées à s'isoler par les autorités sanitaires provinciales.

Sans donner de nombre exact, la province indique que plusieurs cas sont liés à l'événement, l'un des plus importants du genre en Amérique du Nord.

L'ami de Dr Vincent, Fardad Moayeri, estime que ce dernier ne s’est pas rendu à l'hôpital parce qu'il ne voulait pas mettre de pression supplémentaire sur le système de santé.

Apprendre son décès a été un gros choc, puisque je l’ai vu le 12 mars et il allait bien, dit-il, en larmes.

Ce jour-là Fardad Moayeri et son fils avaient un rendez-vous avec le dentiste à son cabinet.

M. Moayeri craint désormais que sa propre famille ne développe des symptômes de la COVID-19.

Il ne comprend pas non plus pourquoi lui et d'autres patients qui se sont rendus au cabinet dentaire n'ont pas été alertés par la régie de santé Vancouver Coastal Health (VCH) du risque d'exposition au coronavirus qui cause la COVID-19.

Radio-Canada a contacté la régie de santé, mais n'a toujours pas reçu de réponse.

Selon des informations d'Yvette Brend

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Coronavirus