•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le confinement à travers le regard d'enfants nord-côtiers

Un enfant joue dehors.

Entre le plaisir de jouer dehors et l'incertitude, les enfants de la Côte-Nord vivent beaucoup d'émotions en ce temps de pandémie.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Radio-Canada

La pandémie de la COVID-19 bouleverse la vie de tout le monde. Comment les petits Nord-Côtiers vivent-ils cette période? Nous sommes allés en rencontrer quelques-uns pour voir comment ils se sentent dans cet isolement forcé.

Avec la fermeture des écoles et des services de garde au Québec jusqu'au 1e mai, les enfants subissent eux aussi des changements importants de leurs habitudes en cette période de distanciation sociale.

Élizabeth Turcotte, âgée de 7 ans, apprend à vivre avec les mesures de confinement imposées par le gouvernement du Québec.

Je trouve ça bizarre [...] Parce que moi j'ai jamais vu quelque chose comme ça dans la vie.

Élizabeth Turcotte, 7 ans

Mais c’est cool, on peut jouer dehors, ajoute la jeune fille.

Élizabeth Turcotte en entrevue.

Élizabeth Turcotte a 7 ans.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Des questions sur l’école

Loïc Marceau-Lapierre, 10 ans, se questionne sur ce qui adviendra de l'année scolaire en cours.

Quand j'ai appris que c'était un mois, j'ai dit genre : yish! Ça va être long! Puis là je me posais des questions sur les examens. Qu'est ce qu'ils vont faire avec? C'est bizarre là!

Loïc Marceau-Lapierre, 10 ans
Loïc Marceau-Lapierre en entrevue.

Loïc Marceau-Lapierre a 10 ans.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Le directeur général de la Commission scolaire de la Moyenne Côte-Nord, Mario Cyr, explique que des directives ont été émises par le ministère de l'Éducation à ce sujet. Il affirme que les élèves du Québec n'auront pas à reprendre leur année scolaire.

Le ministre de l'Éducation nous annonce que l'année est sauvée. Donc si jamais il y a un retour en classe le 4 mai, ce qui est important de comprendre, c'est que le ministre nous dit de se concentrer sur les apprentissages, raconte Mario Cyr.

Oublie les évaluations ministérielles, puis on oublie les évaluations bilans que les écoles font habituellement.

Mario Cyr, directeur général de la Commission scolaire de la Moyenne Côte-Nord

Pour le moment, le gouvernement du Québec prévoit un retour possible en classe au début du mois de mai.

Avec les informations de Marc-Antoine Mageau et de Nicolas Lachapelle

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Enfance