•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Annulation de la saison LHJMQ : des impacts pour des années, croit Jacques Tanguay

Adam Raska lance et compte lors du match de l'Océanic contre les Remparts du dimanche 26 janvier 2020.

Le président des Remparts ne croit cependant pas que la crise pourrait amener certaines équipes à disparaître.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les conséquences de l’annulation des séries d’après-saison et du tournoi de la Coupe Memorial se feront sentir pendant quelques années, mais toutes les équipes passeront à travers la crise, estime le président des Remparts de Québec Jacques Tanguay.

L’appel conférence entre les propriétaires et les dirigeants de la Ligue de hockey junior majeur du Québec n’a duré que quelques minutes. La décision était prise: le hockey junior au pays tirait un trait sur ce qui restait de la saison 2019-2020.

« Il n’y a pas de questions à poser ou de commentaires à faire. On connaît la situation de crise à l’heure actuelle. Le hockey, c’est un divertissement extraordinaire, c’est un loisir pour bien des gens, mais dans une période comme on vit actuellement, c’est très secondaire », a commenté Jacques Tanguay. 

Comme pour bien des secteurs de l’économie, le monde du sport et du divertissement ne sera pas épargné par la crise et l’impact sera tout aussi grand pour le hockey junior québécois, bien qu’impossible à chiffrer pour l’instant selon l’homme d’affaires.

« L’impact ne pourra pas être déterminé avant un an, dit-il. Comme pour toutes les PME et les entreprises au pays, il sera surtout financier. Mais nos décisions ont été beaucoup plus faciles à prendre que ces entreprises qui ont dû mettre à pied des employés. »

Jacques Tanguay ne croit pas que la crise pourrait amener certaines équipes à disparaître éventuellement. Il ne semble pas non plus fermé à l’idée d’un système de partage des revenus pour aider les marchés moins solides à survivre.

« Je n’ai aucune idée de ce qui pourrait être envisagé, mais j’ai constaté que nous avons 18 propriétaires qui sont très unis dans la prise de décision. »

On ne peut pas jouer dans ce sport seul alors on va prendre toutes les mesures possibles entre les propriétaires pour assurer le suivi de la ligue dans le futur.

Jacques Tanguay, président des Remparts

Toutefois, quant aux équipes qui ont misé gros sur cette saison, sacrifiant espoirs et choix au repêchage pour faire l’acquisition de joueurs d’expérience et à maturité pour espérer remporter les grands honneurs, Jacques Tanguay ne voit pas comment elles pourraient être compensées pour les pertes encourues à la suite de l’annulation de la saison.

« C’est une situation incontrôlable. Je ne vois pas qu’il pourrait y avoir des mesures compensatoires pour ces équipes-là. C’est difficile de dire qui se serait rendu loin en séries, en demi-finale ou en finale de la ligue. »

Les Remparts en appui à la ligue

Maintenant que la décision a été prise de tout annuler et de reprendre à compter de la saison 2020-2021, Jacques Tanguay espère que tout le monde va souffler un peu.

Impossible de dire si le repêchage aura lieu le 6 juin comme prévu, mais il est convaincu que le travail de préparation des équipes est déjà bien avancé. Reste maintenant à travailler sur la forme puisque la ligue avait déjà annoncé plus tôt ce mois-ci que la sélection se ferait en ligne cette année. 

Il faudra peaufiner les outils technologiques pour y arriver et les Remparts sont certains d’avoir les ressources humaine et technique pour donner un coup de main à la ligue à ce chapitre.

Du football en septembre?

Par ailleurs, Jacques Tanguay a bon espoir que la saison de football universitaire soit épargnée par la crise.

Cependant, les instances du sport universitaire devront bientôt se retrousser les manches et s’activer.

Il faut qu’il y ait [du football]. J’aime beaucoup USPORTS, mais ils n’ont même pas de président depuis déjà quelques mois. Il y a un grand travail qui devra être fait sur plusieurs questions, notamment sur l’éligibilité d’un étudiant-athlète.

Jacques Tanguay

« Je ne voudrais pas qu’un athlète soit puni parce qu’il n’a pas été en mesure de passer un cours ou deux en raison de la crise. Ce n’est pas tous les étudiants qui performent aussi bien lors de cours en ligne. »

La saison 2020 du Rouge et Or doit commencer officiellement le 6 septembre. Les joueurs de l’équipe sont tous rentrés chez eux, de même que les entraîneurs qui travaillent actuellement de la maison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Hockey