•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Télétravail : quelques conseils pour bien s’adapter

Une personne travaille sur son ordinateur avec un enfant devant elle.

Comment bien préparer son poste de travail et se préparer mentalement à quelques semaines de télétravail? (archives)

Photo : Reuters / Fabrizio Bensch

Alexia Martel-Desjardins
Emily Blais

En cette période de pandémie, plusieurs personnes doivent commencer à travailler de chez eux. Quels sont les conseils et les astuces des professionnels qui sont habitués au télétravail?

Carolynn Brousseau est fondatrice de la Clinique virtuelle, une entreprise qui se spécialise dans l’offre de services de consultation en ligne pour gérer le stress et l’anxiété. Tous les employés fonctionnent par télétravail.

Selon Carolynn Brousseau, les employés ne devraient pas modifier leur routine quotidienne lorsqu’ils commencent à faire du télétravail.

Le matin, si tu es habitué de prendre ta douche, de déjeuner et d’aller travailler, tu appliques le même principe. Tu prends ta douche, tu déjeunes et tu t’installes devant ton ordinateur plutôt que de rester en pyjama pour travailler parce que ça brise ta routine. Ton cerveau est conditionné à travailler un peu toujours de la même façon et à faire les choses dans le même ordre, explique-t-elle.

On tente donc de reproduire notre routine, mais à la maison, afin de ne pas perdre son efficacité.

Le rythme de travail

Isabelle Gagnon, ergothérapeute et ergonome certifiée, insiste sur l’importance de réduire le temps de travail dans une même position en continu. Elle recommande de prendre des pauses fréquentes afin de ne pas fatiguer notre corps et nos yeux.

Quand la fatigue visuelle s’installe, on va souvent compenser par la posture, souligne Isabelle Gagnon. Par exemple, on risque de se rapprocher de notre écran, de s’appuyer sur notre coude, se pencher, ce qui peut entraîner des inconforts.

Elle conseille de prendre une pause toutes les 30 minutes, pour regarder au loin, à au moins 5 mètres de distance.

Il ne faut pas s’imaginer qu’on a le même rythme de travail qu’au bureau, dit-elle. Lorsqu’on est en télétravail, on risque d’avoir moins d’interruptions, donc de travailler plus longtemps à l’écran.

Quand on consulte un écran en continu, c’est comme si on demandait aux yeux de faire un marathon.

Isabelle Gagnon, ergonome

Pour ceux qui ont un bureau qui leur permet de travailler debout, la consigne de changer de posture aux 30 minutes s’applique aussi.

En étant debout statique, après une vingtaine de minutes, il y a des études qui ont démontré qu’il y a déjà une accumulation de sang au niveau des jambes, mentionne Isabelle Gagnon.

Un poste de travail pour une posture adéquate

La posture qu’il faut éviter, c’est d’avoir les épaules élevées, ça peut créer des tensions dans le haut du dos, explique Isabelle Gagnon. La clé est d’avoir les épaules détendues et les avant-bras appuyés sur la table.

Un document créé par EWI Works et traduit avec la collaboration de Chantal Boucher:

Les priorités :

  1. Chaise sans accoudoir pour se rapprocher du plan de travail

  2. Un support sous les pieds

  3. Incliner le portable

  4. Souris séparée

  5. Clavier séparé

Isabelle Gagnon prévient les travailleurs de ne pas se précipiter pour acheter des chaises de bureau ajustables, car lorsqu’on les commande rapidement en ligne, elles risquent de ne pas être adaptées au physique de la personne.

Il vaut mieux prendre une chaise droite et adapter sa posture en conséquence. S’il y a vraiment des achats à faire, je privilégierais une souris et un clavier séparé, affirme-t-elle.

L'Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur administration provinciale (APSSAP), offre d’ailleurs sur son site web des vidéos, comme celle-ci, montrant comment adapter son poste de travail selon la pièce de la maison dans laquelle on se trouve.

Luminosité

Idéalement, le poste de travail est aligné de façon parallèle à une fenêtre. Si on a des reflets dans l’écran, on va adapter des postures contraignantes, observe Isabelle Gagnon. Donc, être capable de bien lire, et de ne pas être éblouis quand on passe des documents papier à l’écran.

Si nous n’avons pas accès à la lumière du soleil, l’important est de ne pas avoir un grand contraste de luminosité entre l’écran, et la pièce dans laquelle on se trouve.

Truc :

Pour ceux qui sont habitués à travailler avec deux écrans et qui doivent maintenant fonctionner sur un portable, Isabelle Gagnon conseille d’emprunter les raccourcis sur le clavier, comme Ctrl+C, Ctrl+V au lieu de copier-coller. Cela est moins inconvénient que de déplacer nos bras vers le pointeur numérique, qui demande beaucoup de précision.

Technologie

Certains travailleurs et gestionnaires sont déjà habitués au télétravail, alors que d’autres sont pris au dépourvu. En plus de faire de la place à la maison pour s'y installer, plusieurs doivent adapter leurs outils technologiques pour travailler efficacement et en toute sécurité.

Téléphonie IP et une connexion à un réseau privé virtuel (VPN), ils doivent s'équiper rapidement. Les entreprises qui offrent un support à distance comme MicroAge et CIA Informatique sont très sollicitées. Leurs employés connaissent bien le télétravail.

Avec les technologies d'aujourd'hui, on peut faire énormément de travaux à distance pour les clients, installer des logiciels, corriger des problèmes, etc., rappelle Daniel Gagné, directeur général de CIA Informatique.

Les applications et logiciels permettent aussi aux collègues d’échanger des fichiers et de participer à des vidéoconférences.

Bien sûr, les PME veulent garder leur commerce ouvert, c'est très important en région, considère Daniel Gagné. Il va y avoir beaucoup d'entreprises qui vont instaurer le télétravail pour leurs employés et ça va peut-être rester par la suite.

Bien communiquer malgré la distance

La communication entre les gestionnaires et employés demeure essentielle. Les gestionnaires doivent bien faire part de leurs attentes et être conciliants, selon Marie-Pier Dufour, consultante en psychologie organisationnelle chez LEBLEU Communication humaine.

Une photo professionnelle d'une jeune femme, souriante

Marie-Pier Dufour, consultant en psychologie organisationnelle chez LeBleu, communications humaines

Photo : Christian Leduc

Certains employés doivent composer avec leurs tâches et leurs enfants à la maison, alors que d’autres sont moins à l’aise avec la technologie.

Le mot clé dans cette période-là c'est la flexibilité. Il n'y aura pas de solution parfaite. C'est de tenter de trouver le meilleur moyen qui va répondre aux enjeux, aux obstacles, aux besoins de chacun dans l'équipe de travail, affirme Marie-Pier Dufour.

L’arrivée rapide du télétravail impose une source de stress et d'insécurité. À travers cette situation-là, prenez le temps de valider auprès de vos employés comment ils vont. La dimension humaine prend vraiment un sens très important, dit-elle.

Carolynn Brousseau, fondatrice de la Clinique virtuelle, estime que les changements dans le mode de travail de plusieurs personnes représentent une occasion d’explorer de nouvelles méthodes.

Quand les employés sont bien organisés, ils sont encore plus productifs de la maison que quand ils doivent se déplacer et travailler au bureau, ce qui fait que je pense que c’est une belle opportunité pour n’importe qui d’apprendre, autant pour l’employeur que pour l'employé, à travailler en télétravail, affirme-t-elle.

La consultante en psychologie organisationnelle Marie-Pier Dufour recommande les rencontres virtuelles informelles entre collègues pour prendre soin les uns des autres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé physique et mentale