•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vidéo de 28 artistes acadiens réunis à distance devient virale

Les artistes Daniel LeBlanc (à gauche) et Arthur Comeau (en haut à droite).

Les artistes Daniel LeBlanc (à gauche) et Arthur Comeau (en haut à droite) font partie des 28 Acadiens qui ont uni leurs talents pour briser l'isolement social engendré par la crise du coronavirus.

Photo : Radio-Canada

Paul Légère
Caroline Lévesque

Pour répandre un peu de joie, 28 artistes acadiens de la Nouvelle-Écosse se sont unis solidairement pour chanter ensemble la chanson « M’en allant par Saulnierville Station ». En moins de 24 h, la vidéo a récolté plus de 30 000 visionnements.

Les musiciens ne se sont pas fait prier pour participer au projet de la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse (FéCANE). Par ailleurs, Kenneth Saulnier, un membre du groupe Suroît qui a popularisé la chanson dans les années 90, fait partie des 28 artistes qui ont répondu à l'appel.

Le musicien du Cap-Breton Ronald Bourgeois raconte que chaque artiste a enregistré son extrait musical séparément avant de l'envoyer à la FéCANE. Ici on est isolés, on est à la maison, on ne peut pas sortir, on ne peut pas jouer avec d'autres musiciens, explique-t-il. Tout d'un coup, on se retrouve dans une situation où l'on peut partager notre amour de la musique, pas juste avec n'importe qui, mais avec d'autres personnes de la Nouvelle-Écosse, des Acadiens francophones, ajoute le musicien.

La trame sonore de base à la guitare a été fournie par Charles Robichaud. Elle a été envoyée à tous les artistes néo-écossais en Nouvelle-Écosse, mais également à ceux du Nouveau-Brunswick, de l'Ontario, des États-Unis et même de l'Espagne et du Sénégal.

Les participants au projet ont par la suite enregistré leur contribution avant de l'envoyer au directeur de la FéCANE, Luc d'Eon, qui s'est occupé du montage de la vidéo qui a été mise en ligne mardi.

Quand j'ai vu la vidéo complète, j'étais étourdi.

Ronald Bourgeois

Tous les musiciens ont enregistré leur contribution à partir de leur demeure ou en voiture, en robe de chambre et même au lit. C'est le cas de l'artiste Jalapeño Papa, grand gagnant du Gala de la chanson de Caraquet de 2019. Dans la vidéo, il est toujours sous les couvertures de son lit, avec ses claviers.

L'artiste Jalapeño Papa sous les couvertures de son lit, avec ses claviers.

L'artiste Jalapeño Papa sous les couvertures de son lit, avec ses claviers

Photo : Radio-Canada

Mon but, c'est toujours de faire de quoi qui est différent des autres parce que souvent, on se souvient de la personne qui fait quelque chose de différent.

Jalapeño Papa

Sondage en ligne pour les membres

Un sondage (Nouvelle fenêtre) est lancé ces jours-ci pour les membres de la FéCANE afin que l’organisation obtienne une idée des répercussions financières des annulations ou des reports de spectacles, de tournées et d’activités.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

L’objectif est de communiquer ces effets aux gouvernements et aux bailleurs de fonds.

On les connaît un peu, mais je voulais juste avoir des données plus concrètes, indique Luc d’Eon. J’ai commencé à lire les réponses et ça m’a vraiment brisé le cœur de voir comment certains artistes que je connais personnellement, ça va avoir un impact dans leur vie.

La FéCANE songe en ce moment à des façons d’appuyer les artistes.

Tout ne peut pas être remplacé, explique M. d’Eon. Des spectacles, ça se fait en ligne, mais certaines choses, non. On pense à des façons d’appuyer d'autres types d’art, comme des expositions [d’art visuel], mais ça se fait difficilement en ligne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Musique