•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fort McMurray durement touchée par la COVID-19

Deux chevalets de pompage au nord de l'Alberta en hiver.

Des chevalets de pompage dans le nord de l'Alberta

Photo : Radio-Canada / Genevieve Laurent

Radio-Canada

La crise liée à la COVID-19 ainsi que la guerre des prix du pétrole entre l’Arabie saoudite et la Russie forcent des licenciements dans les entreprises qui exploitent les sables bitumineux de l'Alberta, sans oublier le report de plusieurs projets.

Le directeur régional de l'Association chrétienne du travail du Canada (CLAC) à Fort McMurray, Jay Bueckert, dit qu’il reçoit des dizaines d'appels chaque jour de personnes qui ont perdu leur emploi.

Cela a vraiment des répercussions importantes sur la vie de beaucoup de gens, dit-il.

Annulation des travaux d’entretien

Les pétrolières Suncor et Syncrude ne gardent que les employés essentiels et ont repoussé des projets prévus. Récemment, des travaux d’entretien qui devaient avoir lieu aux installations de Syncrude et qui devaient créer 850 emplois ont été reportés indéfiniment.

Un grand nombre de ces travailleurs venaient tout juste de retrouver du travail, dit Jay Bueckert.

Pour certains, c’est dévastateur.

Jay Bueckert

Le directeur général des Syndicats des métiers de la construction du Canada, Terry Parker, félicite les entreprises d'avoir réduit leurs effectifs pour assurer la santé des travailleurs pendant la crise de la COVID-19, mais il avoue que cela a créé un désastre économique pour la région.

Réduction des dépenses

L’entreprise Suncor a aussi annoncé cette semaine qu’elle réduisait ses dépenses en capital de 1,5 milliard de dollars pour 2020.

Les chocs simultanés d’offre et de demande ont une incidence significative sur l'industrie pétrolière mondiale, a déclaré le président de Suncor, Mark Little, dans un communiqué.

Nous ajustons nos dépenses et nos plans opérationnels pour être préparés dans le cas où l'environnement commercial actuel persiste pendant une longue période, ajoute-t-il.

Suncor s’ajoute à Husky Energy, Cenovus Energy, MEG Energy et Seven Generations Energy, qui ont toutes également annoncé des réductions de leurs dépenses récemment.

Avec les informations de Jamie Malbeuf

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Économie