•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 cas de COVID-19 aux Résidences Soleil Manoir Sherbrooke

Le devant de la résidence avec une voiture de police.

Les Résidences Soleil Manoir Sherbrooke, une résidence privée pour aînés située dans l’arrondissement Fleurimont.

Photo : Radio-Canada / Fanny Lachance-Paquette

Radio-Canada

Alors que la santé publique de l’Estrie annonçait dimanche une éclosion de la COVID-19 au sein de la résidence privée pour aînés, elle a confirmé mardi que 11 personnes y ont obtenu des résultats positifs au test de dépistage.

À ce jour, une vingtaine de résidents et d’employés de la résidence ont été testés pour dépister la COVID-19.

Parmi eux, 11 personnes ont été déclarées positives, 6 résidents ont été hospitalisés et 5 employés sont en isolement. Un de ces résidents se trouve présentement aux soins intensifs.

Tous les résidents sont confinés à leur chambre jusqu’à nouvel ordre pour limiter la propagation du coronavirus.

130 cas en Estrie

Le bilan du nombre de cas de la COVID-19 s’est alourdi à 130 personnes mardi en Estrie. Le directeur de la Santé publique en Estrie, le Dr Alain Poirier, souligne que la majorité des cas se trouvent dans les deux grands centres urbains du territoire, soit Sherbrooke et Granby.

La Santé publique de l’Estrie confirme que la transmission de la COVID-19 se fait désormais au sein de la communauté et non plus seulement par l’entremise de voyageurs.

Le Dr Poirier souligne aussi que la hausse du nombre de cas est non seulement due à une transmission communautaire, mais aussi au plus grand nombre de tests fait quotidiennement, soit près de 700 tests.

Parmi les hypothèses pouvant expliquer pourquoi l’Estrie est la deuxième région la plus touchée du Québec, celle de la plus grande proportion de voyageurs est évoquée.

On espère juste qu’on ne va pas continuer dans le peloton de tête parce qu’on prend, comme ailleurs, toutes les mesures pour protéger la population.

Dr Alain Poirier, directeur de la Santé publique en Estrie

La Santé publique assure que les personnes atteintes sont contactées rapidement, tout comme les personnes qui ont été en contact étroit avec elles lors de la période de contagion. Les lieux visités pendant cette période sont aussi informés de la situation.

Les établissements de santé se préparent

Les hôpitaux de Sherbrooke poursuivent leur préparation pour accueillir les personnes infectées à la COVID-19. Des mesures ont été mises en place au cours de la semaine dernière et se poursuivent cette semaine. Parmi celles-ci, notamment, le report de rendez-vous ou de chirurgies qui ne sont pas jugées prioritaires.

Le président- directeur général du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, le Dr Stéphane Tremblay, souligne de son côté que les deux centres hospitaliers universitaires de Sherbrooke doivent doubler la capacité de leurs soins intensifs. À terme, ce sont donc entre 130 et 140 lits qui seront disponibles dans ces unités de soins de l’Hôtel-Dieu et de l'Hôpital Fleurimont.

Les établissements doivent aussi s’assurer d’obtenir l’équipement médical nécessaire, autant pour les soins destinés aux patients que l’équipement de protection pour les travailleurs de la santé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Santé publique