•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici la désinformation qui circule à propos de la COVID-19

Décrypteurs

Notre équipe traque les fausses informations qui se propagent sur les réseaux sociaux. Sa mission? Combattre la désinformation et mettre en lumière les recoins les plus sombres du web.

Photo : Radio-Canada

La désinformation à propos de la pandémie mondiale de COVID-19 atteint des niveaux effarants. Il peut être difficile de s'y retrouver. Voici une liste des fausses nouvelles repérées par les Décrypteurs, qui sera mise à jour à mesure qu'évolue la crise.

Avant de partager une information en lien avec la COVID-19, assurez-vous qu'elle ne figure pas dans cette liste. Faites aussi une vérification de base pour réduire les chances de relayer de la désinformation. Cliquez ici pour apprendre comment le faire.

Dans le doute, ne partagez pas. Il est important de ne pas propager des fausses nouvelles, surtout en temps de crise.

Vous avez vu une publication circuler et vous voulez que les Décrypteurs la vérifient?

Envoyez-noVus un courriel (Nouvelle fenêtre). Vous pouvez aussi joindre vous joindre au groupe Facebook des Décrypteurs (Nouvelle fenêtre), ou nous suivre sur Twitter (Nouvelle fenêtre).

Abonnez-vous aussi à notre infolettre pour savoir ce que nous avons vérifié durant la semaine.

1. La désinformation médicale

Cette vidéo trompeuse minimise l'ampleur de la crise

C'est une vidéo YouTube.

La vidéo dure 17 minutes et fait un nombre impressionnant d'affirmations, dont la plupart sont fausses ou détournées.

Photo :  Capture d’écran - YouTube

Cette vidéo de plus de 17 minutes détourne de vraies statistiques pour tenter de démontrer que la pandémie de COVID-19 n'est guère plus sérieuse que la grippe saisonnière, des propos démentis par une épidémiologiste et un urgentologue.

Le lien entre le groupe sanguin et le risque de contracter la COVID-19 n'est pas encore démontré

Éprouvettes utilisées à des fins de tests sanguins en laboratoire.

Tests sanguins en laboratoire

Photo : getty images/istockphoto / barbol88

Les recherches à ce sujet sont encore très préliminaires.

Cette vidéo contient des propos alarmistes

Un homme assis sur son divan qui parle devant la caméra.

La vidéo contient des propos « alarmistes », selon une immunologue.

Photo : Capture d’écran - YouTube

L'homme dans cette vidéo fait des affirmations sur les risques de réinfection à la COVID-19 qui laissent une immunologiste « perplexe ».

Le Service d'aide médicale urgente (SAMU) n'a pas émis ce message d'avertissement

Une feuille avec une publication Facebook, collée sur une vitre, avec le mot FAUX sur l'image.

Un faux message prétendant provenir d'un médecin du SAMU42 circule sur les réseaux sociaux.

Photo :  Capture d’écran

Non seulement ce message est faux, mais le SAMU n'existe pas au Canada.

Le coronavirus ne se propage pas plus sur les pompes à essence qu'ailleurs

Capture d'écran d'un texto qui dit : « Je viens de parler avec un ami qui a été convoqué à une réunion d’urgence à son hôpital. Il a dit que le virus se propage rapidement des pompes à essence. Il a dit de porter des gants ou d’avoir une serviette en papier pour toucher la pompe et jeter la serviette ou les gants avant de rentrer dans la voiture. Dites-le à tous ceux que vous connaissez. » Le mot "FAUX" y est superposé.

Bien que les virus puissent effectivement se propager sur des pompes à essence, il ne s’agit pas nécessairement d’une surface plus contagieuse que d’autres.

Photo : Capture d'écran

À la station-service, prenez les mêmes précautions qu'à tout autre endroit.

Ceci n'est pas une photo d'un nouveau vaccin contre la COVID-19

Une trousse de dépistage pour la COVID-19, avec une publication en texte et le mot FAUX.

Une publication sur les réseaux sociaux prétend faussement qu'il existe un vaccin contre le coronavirus.

Photo :  Capture d’écran

Il s'agit plutôt d'un test de dépistage.

Retenir son souffle ne permet pas de détecter le coronavirus

Un texte avec des présumés conseils sur le coronavirus, avec le mot FAUX sur le texte.

Une publication qui circule en ligne affirme faussement qu'il faudrait retenir son souffle pour vérifier si l'on est infecté par le coronavirus.

Photo : Capture d’écran

Ce test est non seulement inutile, il est dangereux.

Aucune boisson ne tue le coronavirus

Une feuille où sont écrits des conseils sur le coronavirus. Le mot FAUX est écrit sur la publication.

Une publication affirme faussement qu'il faut boire de l'eau toutes les 15 minutes pour combattre le coronavirus.

Photo :  Capture d’écran

Ni l’eau froide, ni les boissons chaudes, ni l’alcool ne protègent contre la maladie.

La chaleur ne tue pas le coronavirus

Image provenant d'un microscope électronique du coronavirus SARS-CoV-2

Le coronavirus peut survivre dans des climats chauds.

Photo : Associated Press

Rien n'indique que le retour du beau temps amènera une baisse du nombre de cas de COVID-19.

Les chaussures ne sont pas un vecteur de transmission du coronavirus

Une publication qui circule abondamment sur le web laisse croire, à tort, que les chaussures peuvent être un vecteur important de transmission du nouveau coronavirus.

Des internautes relaient des informations non fondées sur le risque de contagion à la COVID-19 par nos chaussures.

Photo : Capture d'écran - Facebook

Malgré ce qu'indique une publication virale, il y a peu de chances que vos chaussures transportent le virus, à moins que vous ne travailliez dans un lieu propice à la contagion, comme un hôpital.

Tous ces autres mythes sont également faux

Une femme regarde son téléphone. Elle porte un masque facial pour se protéger du coronavirus.

Les fausses nouvelles se multiplient au sujet du coronavirus.

Photo : Reuters

Un ensemble d'autres fausses informations circulent autour du coronavirus. En voici quelques-unes.


2. Les théories du complot

Bill Gates n'a pas prédit en octobre dernier que le coronavirus ferait 65 millions de morts

Un article dont le titre est « La Fondation Bill & Melinda Gates et d’autres ont prédit jusqu’à 65 millions de décès liés à une Pandémie – Dans une simulation réalisée il y a 3 mois! ». Le mot FAUX est sur l’image.

Des articles conspirationnistes affirment que Bill Gates aurait prédit que la pandémie de COVID-19 ferait 65 millions de morts

Photo :  Capture d’écran

Il s'agissait d'un exercice de simulation sur une pandémie fictive, mené par une école de santé publique. Bill Gates n'a pas non plus créé de vaccin contre le SARS-CoV-2.

Il n'y a pas de trace de manipulation humaine dans le code génétique coronavirus

Un scientifique tient une seringue et une éprouvette sur laquelle il est écrit "COVID-19".

L’une des fausses informations qui reviennent le plus souvent au sujet de la COVID-19 est la théorie du complot voulant qu'elle a été créée en laboratoire.

Photo : getty images/istockphoto / Chinnapong

Des chercheurs ont conclu qu'il n'y a rien d'artificiel dans le SARS-CoV-2.

Non, ce brevet ne prouve pas que le coronavirus a été créé en laboratoire

Un homme parle devant une caméra.

Le brevet existe vraiment, mais a été mal compris par l'auteur de la vidéo.

Photo :  Capture d’écran - Facebook/Google Patents

Oui, ce brevet existe, mais il s'agit en fait d'un vaccin contre le SRAS, une autre maladie causée par un autre virus de la famille des coronavirus.

Ces autres brevets ne prouvent pas non plus que le coronavirus est une invention humaine


Un gros plan d'une seringue avec un vaccin.

Des théories conspirationnistes prétendent que le coronavirus aurait été propagé intentionnellement.

Photo : Getty Images / Marian Vejcik

Le premier brevet, datant de 2003, concerne le SRAS, qui a causé des centaines de morts à travers le monde de 2002 à 2003. Le second brevet, soumis en 2015, concerne une version atténuée d’une autre forme de coronavirus, responsable de la bronchite infectieuse aviaire.

Cette vidéo ne prouve pas que le coronavirus est une arme biologique

Chargement de l’image

Ce « reportage » n'a pas vraiment été diffusé à la télévision.

Photo : Capture d’écran - Facebook

La vidéo se base entre autres sur les propos de deux hommes qui ne sont pas virologues.

La Chine n'a pas volé le coronavirus d'un laboratoire canadien

Chargement de l’image

Le coronavirus du SRAS vu sous un microscope.

Photo : AFP/British Health Protection Agency

Des conspirationnistes ont détourné un (vrai) reportage de CBC pour mettre de l'avant cette hypothèse trompeuse.

Cette vidéo ne prouve pas que la 5G cause la COVID-19

Chargement de l’image

La 5G ne cause pas la COVID-19, malgré ce qu'avance cette vidéo.

Photo : Capture d’écran - YouTube

La vidéo contient plusieurs inexactitudes et mensonges facilement démentis par les virologistes.

Cette autre vidéo ne prouve pas non plus un lien entre la 5G et le coronavirus

Chargement de l’image

Cette vidéo est basée sur un texte datant de 2017.

Photo :  Capture d’écran - YouTube

Les affirmations faites dans cette vidéo ne tiennent pas la route.


3. Les rumeurs sur les mesures gouvernementales

L'année scolaire n'a pas été annulée du Québec

Chargement de l’image

Capture d'écran d'une lettre faussement attribuée à la Commission scolaire des Patriotes laissant entendre que l'année scolaire en cours est annulée.

Photo : Capture d'écran

En date du 3 avril 2020, le gouvernement du Québec affirme que l'année scolaire 2019-2020 n'est pas en péril, malgré ce que prétend cette fausse lettre.

Ce message affirmant qu'il ne faut sortir de chez soi sous aucun prétexte est exagéré

Chargement de l’image

Une publication virale affirme que jusqu’au 3 avril, il ne faut sortir de chez soi sous aucun prétexte.

Photo :  Capture d’écran - Facebook

Il faut minimiser ses déplacements, mais il est encore possible de sortir de chez soi si l'on respecte les mesures de sécurité.

Ces textos ne prouvent pas que le Québec sera placé sous confinement complet

Chargement de l’image

Ces messages sont faux.

Photo :  Capture d’écran

Des textos qui circulaient dans la semaine du 16 mars affirmaient que le Québec serait placé sous confinement général dans les prochains jours. À l'heure actuelle (24 mars 2020), ce n'est toujours pas le cas.

Cette vidéo ne montre pas des véhicules militaires qui seront déployés à Montréal

Chargement de l’image

Les véhicules reviennent à leur base après qu'un exercice militaire a été annulé.

Photo :  Capture d’écran - Facebook

Les véhicules sont plutôt rapatriés à la base de Montréal en raison de l'annulation d'un exercice militaire annuel.

Air Transat n'offre pas de billets d'avion gratuits

Chargement de l’image

Des internautes transmettent des informations incomplètes et parfois inexactes sur les politiques d'Air Transat pour rapatrier les Canadiens.

Photo : Capture d’écran - Facebook

Gare aux mauvaises surprises, Air Transat n'offre pas de voyages gratuits aux Canadiens qui tentent de rentrer au pays.


4. Les photos et vidéos détournées

Non, cette vidéo ne montre pas une émeute causée par la COVID-19

Chargement de l’image

Cette vidéo n'a rien à voir avec la pandémie.

Photo :  Capture d’écran - Facebook

La vidéo en question a été tournée en 2017 au Mexique lors d'une émeute provoquée par l'augmentation du prix de l'essence, et non en raison de la pandémie.

Non, la Chine n’enterre pas « tous ses animaux porteurs du virus »

Chargement de l’image

Une vidéo prétend montrer que des animaux sont enterrés vivants en Chine car ils seraient porteurs du coronavirus.

Photo :  Capture d’écran - YouTube

Une vidéo qui circule contient des extraits tournés bien avant la pandémie actuelle.

Cette femme n’est pas responsable de l’épidémie de coronavirus

Chargement de l’image

Une jeune femme mangeant une chauve-souris a été la cible d'internautes l'accusant à tort d'avoir propagé le coronavirus.

Photo : Capture d'écran - Twitter

Non seulement il n'est pas prouvé que le coronavirus a été transmis par les chauves-souris, mais cette vidéo a été tournée il y a quelques années.


5. Les tentatives d'arnaque

Attention aux sites web malveillants qui disent offrir de l’information sur la COVID-19

Chargement de l’image

Un site malveillant est conçu pour ressembler à cette populaire carte interactive de suivi de la COVID-19 de l’université américaine Johns-Hopkins.

Photo : Capture d'écran

Des sites prétendant offrir de l’information ou des services liés à la COVID-19, mais qui infectent en réalité votre ordinateur, se comptent par milliers et ne cessent de se multiplier en cette période de crise.

Attention aux courriels menaçant de vous infecter au coronavirus

Chargement de l’image

La pandémie de COVID-19 représente une occasion en or pour les escrocs du web.

Photo : getty images/istockphoto / Alexander Shelegov

Si vous recevez un courriel menaçant d’infecter toute votre famille au coronavirus à moins que vous n'envoyiez une somme d’argent à l’expéditeur, sachez qu'il s’agit d’une arnaque.


6. Les légendes urbaines et les canulars

La viande de marque Olymel n'est pas contaminée au coronavirus

Chargement de l’image

Une rumeur visant la compagnie Olymel circule sur les réseaux sociaux

Photo : Radio-Canada

Selon l'Agence canadienne d'inspection des aliments, le coronavirus ne se propage pas sur la nourriture.

Internet ne sera pas coupé au Québec à cause de la crise du coronavirus

Chargement de l’image

Une fausse lettre attribuée au premier ministre François Legault prétend que l’accès à Internet sera coupé à compter du 3 avril 2020.

Photo :  Capture d’écran

Cette fausse lettre était un poisson d'avril créé par un internaute.

Des voleurs n'essaient pas de vous cambrioler en offrant des tests pour la COVID-19

Chargement de l’image

L'événement décrit dans ce message n'a jamais eu lieu, à Montréal ou ailleurs.

Photo :  Capture d’écran - Facebook

Malgré un avertissement qui circule par courriel et par messages privés, les services policiers n'ont jamais recensé de cas semblable.

Nostradamus n'a pas prédit la pandémie actuelle

Chargement de l’image

Des internautes citent un extrait faussement attribué à l'auteur et astrologue Nostradamus, en affirmant qu'il aurait prédit la pandémie actuelle au 16e siècle.

Photo :  Capture d’écran

Nulle part dans ses écrits n'apparaissent les extraits qui circulent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Fausses nouvelles

Société