•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba aide les locataires qui peinent à joindre les deux bouts avec la COVID-19

Brian Pallister s'adresse aux médias.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, dit vouloir rassurer les locataires tout en conservant une économie provinciale équilibrée.

Photo : La Presse canadienne / Mike Sudoma

Le premier ministre Brian Pallister annonce le gel temporaire des augmentations de loyer prévues à partir du 1er avril. Les évictions non urgentes seront également repoussées jusqu’à la fin mai.

Le premier ministre assure avoir conscience des défis auxquels les Manitobains font face.

Vous n’avez pas besoin du stress supplémentaire de savoir comment payer le loyer, déclare-t-il.

Il assure ainsi que les augmentations de loyer prévues à partir du 1er avril seront donc gelées et que cette décision sera réévaluée le cas échéant.

Le premier ministre annonce également une deuxième mesure visant à reporter les audiences non urgentes à la direction et à la commission de la location à usage d'habitation, jusqu’à la fin du mois de mai.

Une décision qui doit éviter toute éviction non urgente.

Toutefois Brian Pallister rappelle que les locataires ont toujours le devoir légal de payer leur loyer.

Il indique néanmoins que la commission de la location à usage d'habitation restera disponible pour des cas d’actions illégales des propriétaires comme des coupures de courant ou de l’eau.

Il précise également que les locataires pourront encore demander des évictions, notamment pour des cas d’activités criminelles dans le domicile.

Brian Pallister justifie par ailleurs le choix de ne pas suspendre le paiement des loyers : il affirme vouloir assurer la bonne tenue de l’économie locale.

Il y a un risque de faire de mauvaises politiques publiques en aidant certaines personnes sur le court terme qui en blesseront d’autres sur le long terme. On doit faire attention. Ce ne sont pas des vacances de loyer, explique-t-il.

Il se félicite par ailleurs de l’élan de générosité des Manitobains.

Le gouvernement provincial a aussi lancé lundi un site Internet et une application pour téléphones intelligents afin de mettre en relation des bénévoles avec des personnes qui ont besoin d’aide pendant la crise de la COVID-19.

Le premier ministre indique que 2300 utilisateurs s’y sont inscrits dans les 24 heures.

Parmi eux, il note des jeunes à qui il veut adresser un message pour leur rappeler l’importance de respecter les directives sanitaires alors que des comportements à risque ont été observés en Australie ou plus récemment en Colombie-Britannique.

Mon message aujourd’hui est : faites votre devoir, faites votre part. Vous êtes jeune, mais pas invulnérable. Vous ne mourrez peut-être pas du coronavirus si vous l’attrapez, mais vous pourriez le transmettre. C’est votre moment de briller, conclut-il.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !