•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau cas de COVID-19 au Manitoba

Le docteur Brent Roussin en conférence de presse.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, le Dr Brent Roussin

Photo : Radio-Canada

Le Manitoba compte un nouveau cas présumé de COVID-19, ont annoncé mardi les autorités sanitaires provinciales.

Le nombre total de cas présumés et confirmés s’élève dorénavant à 21 dans la province.

Le nouveau cas de COVID-19 concerne un homme d’une quarantaine d’années de Winnipeg. Il n’est cependant pas encore clair si ce cas est lié à un récent voyage.

Lundi, la province a demandé aux Manitobains de s’isoler même après un voyage au Canada. Par ailleurs, il n’y a plus de patients atteints de COVID-19 à l’hôpital, et le Manitoba n’a enregistré aucun décès lié à cette maladie.

Le médecin hygiéniste en chef, le Dr Brent Roussin, a réitéré son appel à repousser ou à annuler tous les voyages en dehors du Manitoba.

De nouveaux actes médicaux repoussés

Les autorités provinciales ont aussi annoncé mardi que les tests diagnostiques non essentiels et de routine – y compris les services de laboratoire, de radiographie et de cardiologie non invasifs – seront reportés à mesure que le Manitoba continuera de réagir à l'évolution de la pandémie de COVID-19.

Les interventions chirurgicales urgentes continueront d’être effectuées en prenant les précautions nécessaires, ont-elles ajouté.

Un nouveau centre à Winkler

Un nouveau centre avec service au volant ouvrira ses portes mercredi, à Winkler. Installé à l’aréna Centennial, il sera ouvert chaque jour de 9 h à 15 h.

Ce centre sera le douzième de la province, et d’autres doivent ouvrir plus tard cette semaine, a indiqué l’infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa.

Ce ne sont pas des cliniques sans rendez-vous : vous avez besoin d’être dirigé ici par Info Santé, a rappelé Lanette Siragusa.

Pas de fermeture des frontières provinciales

Interrogé sur la pertinence de fermer les frontières provinciales avec la Saskatchewan et l’Ontario, le Dr Brent Roussin a indiqué que cela n’était pas nécessaire, compte tenu des mesures de distanciation sociale mises en place.

Le médecin a, par ailleurs, estimé que la différence entre le nombre de cas recensés au Manitoba et en Saskatchewan pourrait s’expliquer par le fait que cette dernière est plus proche de l’Alberta, où des contaminations locales ont été rapportées.

Le Dr Brent Roussin s’attend cependant à ce que le Manitoba voie prochainement des transmissions locales du nouveau coronavirus.

Quand on regarde les modèles et la situation dans les autres provinces, on peut se préparer à ce que cela arrive dans les trois prochaines semaines, a-t-il dit. Nous ne sommes pas au même stade de l’épidémie [que d’autres provinces].

Plus de 4500 tests réalisés

Lundi, plus de 4500 tests avaient été effectués au Manitoba, dont 278 rien que pour cette journée.

Le laboratoire provincial Cadham espère augmenter sa capacité de test d’ici la fin de la semaine, a affirmé le Dr Roussin.

Le laboratoire est à la recherche d’une solution, et nous espérons qu’on pourra augmenter le nombre de tests d’ici la fin de la semaine, a-t-il détaillé.

Par ailleurs, le temps d’attente de la ligne Info-Santé continue de diminuer, rapporte Lanette Siragusa : Nous avons reçu 2400 appels [lundi], et le temps d’attente était de 29 minutes.

Si vous appelez et que vous obtenez un signal de ligne occupée, sachez que cela devrait disparaître [mercredi], a-t-elle ajouté.

L’outil d’autodiagnostic en ligne a, lui, été consulté 260 000 fois depuis son lancement.

Le gouvernement provincial a aussi lancé lundi un site Internet et une application pour téléphones intelligents afin de mettre en relation des bénévoles avec des personnes qui ont besoin d’aide pendant la crise de la COVID-19.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !