•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du dépistage de la COVID-19 à la place Fleur de Lys

Le stationnement de la Place Fleur de Lys avec quelques voitures.

La place Fleur de Lys se prépare à instaurer une clinique de dépistage sans-rendez-vous de la COVID-19. Un garage est déjà en cours de transformation pour devenir un centre de dépistage à l'auto.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Bussière

Nahila Bendali

Une clinique de dépistage sans rendez-vous sera accessible dans les prochains jours à Québec. La direction de santé publique de la Capitale-Nationale est en discussion avec les propriétaires de la place Fleur de Lys et des employés s’activent à transformer le centre commercial pour accueillir les résidents qui veulent se faire tester pour la COVID-19.

La santé publique veut augmenter la cadence et l’accessibilité du dépistage. Pour ce faire, elle va réquisitionner la place Fleur de Lys pour des dépistages sans rendez-vous.

Les discussions vont bon train, selon le directeur de santé publique de la Capitale-Nationale, François Desbiens.

On aura du sans rendez-vous de façon hybride, à l’intérieur et un service à l’auto. On veut rendre ça plus facile d’accessibilité. C’est une question de jours avant l’annonce et l’ouverture officielle, a-t-il confirmé en entrevue à l’émission Première heure avec Claude Bernatchez.

IMPORTANT : Vendredi, le CIUSSS de la Capitale-National a indiqué qu'il n'y aura pas de clinique sans rendez-vous cette semaine sur son territoire. La clinique de dépistage sur rendez-vous à la place Fleur de lys ouvre vendredi matin. Pour ce qui est de la clinique sans rendez-vous, ce sera évalué en fonction de l'achalandage.

Des employés travaillent d’arrache-pied dans le stationnement de l'ancien Sears pour préparer le centre commercial à cette nouvelle vocation, a souligné lundi l’un des propriétaires de place Fleur de Lys, William Trudel

Nos équipes travaillent 24/7 pour préparer les lieux le plus vite possible si l’État en avait besoin.

William Trudel, président-fondateur et chef de la direction, Trudel Corporation

La Capitale-Nationale dispose en ce moment de deux cliniques de dépistage de la COVID-19, à proximité de l’Institut universitaire en santé mentale et un service de dépistage à l’auto à l’Hôpital Chauveau.

Transmission communautaire

Lundi, le gouvernement provincial a confirmé qu’il y avait transmission communautaire dans certaines régions du Québec

La Capitale-Nationale n’a pas encore souligné de transmission communautaire dans les cas sur son territoire, mais cela pourrait changer rapidement.

La direction de santé publique va donc élargir les personnes ciblées par les tests de dépistage d’ici les prochains jours ou prochaines semaines, en prévision d’une éventuelle transmission entre des personnes qui ne reviennent pas de voyage.

Nos tests étaient vraiment ciblés sur les voyageurs. Dès qu’il y a transmission communautaire, il faut s’ajuster.

François Desbiens, directeur de santé publique, Capitale-Nationale

Aucune hospitalisation et aucun décès lié à la COVID-19 ne sont à déplorer dans la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Coronavirus