•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

RBO sort une version COVID-19 de l'un de ses grands succès

Les quatre hommes, vêtus de manteaux jaunes, regardent la caméra.

Guy A. Lepage, André Ducharme, Yves P. Pelletier et Bruno Landry

Photo : Radio-Canada / ICI Musique

Radio-Canada

En cette période de pandémie, les membres de Rock et Belles Oreilles ont repris du service avec une nouvelle version écourtée de leur succès Le feu sauvage de l’amour, rebaptisé Covid-19 pour les circonstances.

Vêtus de leur populaire manteau et coiffés d’écouteurs, André Ducharme, Guy A. Lepage, Bruno Landry et Yves P. Pelletier ont enregistré Covid-19 à distance pour respecter le confinement exigé par le gouvernement du Québec.

Respectant les consignes, RBO s’est réuni virtuellement (et artisanalement!) pour vous offrir une chanson qui dure 66 secondes. La durée de trois bons lavages de mains, écrit-on sur Facebook.

Le très connu refrain de la chanson Le feu sauvage de l’amour s’est donc transformé en « La covid-19 / Covid-19 / La Covid-19 est partout / Covid-19 / T’es mieux de pas trop te promener. »

La grande majorité des paroles ont été modifiées pour transmettre les consignes du gouvernement de garder ses distances et de rester à la maison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Humour

Arts