•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : une réduction des tarifs d'électricité en Ontario

Pylône d'électricité avec des nuages menaçants en arrière-plan.

Doug Ford accorde une baisse du tarif d'électricité hors des heures de pointe aux foyers ontariens, aux entreprises et aux fermes.

Photo : Radio-Canada / Evelyne Asselin/CBC

Radio-Canada

Le premier ministre ontarien Doug Ford a annoncé mardi une réduction des factures d'électricité des particuliers, des petites entreprises et des fermes.

Le tarif hors pointe, le plus bas, s'appliquera toute la journée, et ce, pendant 45 jours.

Une famille épargnera en moyenne 20 $ par mois, alors que les économies se chiffreront à environ 150 $ pour les PME et 300 $ pour les fermes.

Le premier ministre Ford a affirmé que le rabais sera automatiquement appliqué sur la prochaine facture d'électricité, sans que les clients aient à faire de démarches.

La mesure doit coûter un peu plus de 160 millions de dollars au gouvernement.

En raison de la COVID-19, un grand nombre d'Ontariens doivent travailler à domicile, ce qui fait grimper leur facture d'électricité.

C'est sans parler des travailleurs mis à pied à cause des fermetures de commerces et d'entreprises liées à la pandémie, qui peinent à joindre les deux bouts.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Les producteurs d'électricité saluent la mesure

David Butters, pdg de l’Association of Power Producers of Ontario, est d'accord avec la décision du gouvernement.

Selon lui, les Ontariens ne devraient pas être désavantagés simplement parce qu’ils suivent les directives de la Santé publique et qu’ils restent à la maison.

Il affirme que les membres de son association qui représente les producteurs d’électricité de l’Ontario, prennent les mesures nécessaires pour protéger les employés du secteur énergétique pendant la pandémie.

Dans un communiqué de presse, M. Butters a voulu se montrer rassurant, affirmant que les producteurs d'électricité vont continuer à faire leur travail de fournir de l’électricité de manière fiable et efficace pour répondre aux besoins de la province au cours de cette période trouble.

La chambre de commerce de l’Ontario s’est elle aussi rangée du côté du gouvernement, son président Rocco Rossi a affirmé en communiqué de presse que la mesure allait permettre de soutenir les Ontariens qui mettent en pratique les consignes des autorités de santé publique.

Selon lui, cette réduction des frais d’électricité va aussi aider les entreprises qui ont vu leur chiffre d’affaire fondre depuis le début de la crise.

L'industrie de la construction sous la loupe

Le premier ministre Ford a affirmé que les chantiers de construction, qui ne sont pas forcés de fermer leurs portes dès ce soir, devront mettre en place des mesures appropriées pour protéger leurs travailleurs.

Doug Ford a d’ailleurs appelé les travailleurs de la construction qui ne se sentent pas en sécurité sur leurs lieux de travail à ne pas craindre pour leur sécurité d’emploi et à ne pas hésiter à rester à la maison s’ils le jugent nécessaire.

Selon M. Ford, la majorité des entrepreneurs respectent les normes sanitaires, notamment en ce qui a trait à la propreté des toilettes extérieures et à la disponibilité du désinfectant pour les mains, mais que des récalcitrants sont présents.

Nous n’hésiterons pas à fermer les chantiers récalcitrants, a clamé Doug Ford lors du point de presse.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Politique