•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'Ontario a plus de cas que le chiffre officiel

Une personne portant des gants prépare des éprouvettes pour des tests de dépistage.

Il peut s'écouler jusqu'à 4 jours actuellement en Ontario pour recevoir les résultats d'un test de dépistage.

Photo : Associated Press / John Minchillo

Radio-Canada

Le nombre de cas de coronavirus communiqué chaque jour par les autorités de Santé publique Ontario est inférieur à « l'ensemble des infections [dans la communauté] », admet l'hygiéniste provinciale adjointe Barbara Yaffe.

La raison : il peut s'écouler jusqu'à quatre jours actuellement avant d'obtenir les résultats d'un test de dépistage dans la province.

Par ailleurs, la disponibilité du test demeure limitée en Ontario.

En date de lundi, le nombre officiel de cas recensés dans la province était de 503, y compris 6 décès, sans compter les 13 personnes infectées actuellement en isolement à la base militaire de Trenton.

Je pense que le nombre de cas est grandement sous-estimé.

David Fisman, épidémiologiste et professeur à l'Université de Toronto

Cela dit, le Dr Fisman pense que le nombre de cas confirmés est sous-estimé un peu partout au pays.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Manque de laboratoires

Les centres ontariens de dépistage administrent actuellement environ 3000 tests par jour, alors que les laboratoires provinciaux ne peuvent en traiter plus de 2100 par jour.

Résultat : il y a actuellement un arriéré de plus de 8400 tests.

On vole dans le brouillard présentement, prévient le Dr Fisman, qui affirme qu'on ne peut pas voir l'ampleur réelle de l'épidémie si les résultats des tests ne sont pas transmis rapidement.

Il presse la province de faire appel à des laboratoires universitaires et privés, ce que le gouvernement est en train d'évaluer, assure le premier ministre Doug Ford.

De son côté, la ministre de la Santé, Christine Elliott, s'attend à ce que 5000 tests puissent être administrés chaque jour d'ici la fin de la semaine.

Lundi, le gouvernement ontarien a annoncé la fermeture de tous les commerces jugés non essentiels à partir de mercredi.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !