•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

13 employés de Postes Canada en isolement, le service postal est suspendu

Le logo de Postes Canada.

Un employé de Postes Canada, à Saint-Jean, a obtenu un résultat positif pour le coronavirus, lundi, forçant la fermeture du plus important centre de tri à Terre-Neuve.

Photo : Radio-Canada / Marie-Josee Paquette Comeau

Patrick Butler

Postes Canada suspend la livraison des colis et du courrier de Saint-Jean et de Mount Pearl, à Terre-Neuve, jusqu’à jeudi.

Un employé au centre de tri de la rue Kenmount, l’établissement le plus important de Postes Canada à Terre-Neuve-et-Labrador, a obtenu un résultat positif lors d'un test de dépistage de la COVID-19 lundi.

Les employés ont été renvoyés à la maison la journée même et ont été priés de ne pas retourner au travail jusqu’à mercredi après-midi.

13 employés en auto-isolement

Selon le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP), 13 employés, dont l’employé déclaré positif, sont maintenant en quarantaine.

Craig Dyer, délégué syndical de la STTP à Saint-Jean, est parmi les travailleurs en isolement. Il indique que les 13 employés en question ont assisté aux mêmes funérailles à la maison funéraire Caul’s Funeral Home il y a environ une semaine.

M. Dyer explique qu'après les funérailles, l’employé déclaré positif a travaillé trois jours au centre de tri avant que les autorités de santé ne découvrent qu’une tierce personne aux funérailles était atteinte du virus.

Selon M. Dyer, la nouvelle a immédiatement créé de l’angoisse pour les travailleurs du centre, qui traite tout le courrier de l’île et tous les colis envoyés à Terre-Neuve-et-Labrador par avion.

Postes Canada indique que la suspension du service permettra aux autorités de la santé publique un délai adéquat pour compléter la recherche de contacts.

Cela nous permettra également de procéder à un deuxième nettoyage en profondeur de l'établissement, indique un porte-parole. Le syndicat avait déjà réclamé un premier nettoyage du centre de tri, effectué la fin de semaine dernière, à cause des préoccupations entourant la propagation du coronavirus.

C’est une question de confiance

Nous continuons à travailler avec les autorités de santé publique pour leur fournir toute assistance et nous continuerons à suivre leurs directives et conseils pour assurer la sécurité de nos employés et de la communauté, assure Postes Canada.

Mais Craig Dyer indique que les travailleurs veulent participer aux prochaines discussions entre les autorités de la santé et les dirigeants de Postes Canada.

C’est une question de confiance. […] Nous ne faisons pas confiance à la société lorsqu’on parle des questions de santé et sécurité, remarque-t-il.

M. Dyer ajoute que certains travailleurs ont véritablement peur de rentrer au travail mercredi. Chaque jour, environ 250 personnes travaillent au centre de tri de la rue Kenmount, indique-t-il.

Nous allons nous assurer que nos efforts satisfont les autorités de santé publique et nous allons continuer à travailler avec elles pour assurer la recherche des contacts, affirme un porte-parole de Postes Canada.

La société ajoute également qu'elle travaille avec les syndicats par l’intermédiaire du Comité local mixte sur la santé et la sécurité et continue à l’inclure dans sa démarche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Services publics