•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa a reçu près de 930 000 demandes d'assurance-emploi la semaine dernière

Une affiche dans une vitrine indique qu'un commerce est fermé.

L’impact de la COVID-19, notamment sur le commerce au détail, est catastrophique (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La crise du coronavirus pousse des centaines de milliers de Canadiens au chômage. Radio-Canada a appris que le gouvernement fédéral a reçu quelque 929 000 demandes pour bénéficier de l'assurance-emploi, uniquement la semaine dernière.

Des chiffres provisoires publiés vendredi dernier faisaient état de 500 000 demandes, ce qui était déjà 18 fois plus qu'à pareille date l’an dernier.

Selon nos sources, le volume de demandes pour l'assurance-emploi est si important que le gouvernement fédéral est déjà à la recherche d'employés pour traiter ces milliers de nouveaux dossiers.

L'appareil fédéral lance particulièrement un appel aux travailleurs qui ont de l'expérience dans le traitement des demandes pour éviter d'avoir à former du personnel et ainsi réduire les délais.

En attendant du renfort, le gouvernement redistribue ses ressources. Ainsi, les employés chargés des enquêtes traitent maintenant de nouvelles demandes d'assurance-emploi.

Même chose pour les fonctionnaires qui s'occupent normalement du programme de la Sécurité de la vieillesse. Le service des passeports prête également ses employés et ne traite plus que les demandes urgentes.

La semaine dernière, Service Canada recevait entre 140 000 et 150 000 appels par jour. Ces appels ne constituent pas tous de nouvelles demandes d'assurance-emploi, mais ils illustrent à quel point le coronavirus bouleverse l'économie canadienne.

Avec la collaboration de Micheline Laflamme

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Emploi

Économie