•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dossier Irak: nouvelles révélations

Dans un livre à paraître, le journaliste Bob Woodward écrit que le président américain George W. Bush avait commandé un plan de guerre contre l'Irak en novembre 2001.

La dernière en date est signée par nul autre que Bob Woodward, le journaliste du Washington Post qui avait révélé le scandale de Watergate.

Dans un livre à paraître la semaine prochaine, intitulé «Plan d'attaque», Woodward écrit que le président américain a demandé en novembre 2001 à son secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, un plan de guerre contre l'Irak.

Quand les journalistes lui ont demandé vendredi, à la Maison-Blanche, de confirmer l'information, George Bush s'est contenté d'avancer qu'il ne se souvenait plus très bien.

De plus, Bob Woodward affirme que le président Bush n'était pas convaincu par le dossier à charge contre Saddam Hussein en décembre 2002.

Le 21 décembre 2002, soit trois mois avant le déclenchement de la guerre, le directeur-adjoint de la CIA, John McLaughlin, a montré au président des photos-satellite, des diagrammes et des transcripts de communications interceptées en Irak qui tendaient à prouver sa possession d'armes de destruction massive.

«C'est tout ce que nous avons?», aurait alors demandé George W. Bush à George Tenet, le patron de la Centrale du renseignement américain (CIA). «Ne vous inquiétez pas, c'est du béton», lui aurait répondu ce dernier.

Après l'ex-conseiller de la lutte antiterroriste Richard Clarke et l'ancien secrétaire au Trésor Paul O'Neill, Bob Woodward est la troisième personnalité américaine à affirmer que George Bush a très vite voulu envahir l'Irak après les attentats du 11 septembre.

Son ouvrage est fondé sur des entretiens avec 75 personnes, dont le président Bush et son secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld.