•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les popotes roulantes revoient leur fonctionnement

Des bénévoles dans une cuisine collective préparent des repas.

Des bénévoles préparent les repas qui seront livrés par la Popote roulante Les blés d'or à Shawinigan (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La semaine québécoise des popotes roulantes s'est déroulée dans des circonstances particulières. Alors que les mesures de confinement affectent de nombreux clients et que plusieurs bénévoles âgés doivent rester à domicile, les popotes roulantes ont revu leur système de fonctionnement.

À Trois-Rivières et à Nicolet, les Centres d'action bénévole ont dû modifier leurs façons de distribuer les repas chauds qui sont habituellement apportés aux citoyens plus démunis trois fois par semaine.

À compter de cette semaine, tous les repas sont livrés congelés et seulement une fois par semaine, le lundi, explique la directrice générale du Centre d'action bénévole de Nicolet, Isabelle Bombardier. On a aussi dû annuler plusieurs de nos services comme les cliniques d'impôts.

Cette mesure vise à permettre aux bénévoles de conserver la distance minimale de deux mètres entre eux, mais aussi de diminuer les déplacements.

On est là pour les gens, mais on doit mettre des choses assez précises pour nous protéger et protéger les gens qu’on veut aider aussi.

Isabelle Bombardier, directrice générale au Centre d'action bénévole de Nicolet

Les centres d'action bénévole sentent par ailleurs le désir des citoyens d'aider. Ils ont déjà plusieurs offres de bénévolat qu'ils gardent en banque pour assurer l'aide dans les prochains jours et les prochaines semaines.

Pour contribuer, les citoyens sont invités à s'inscrire sur la plateforme jebenevole.ca (Nouvelle fenêtre), le site provincial de jumelage des centres d’action bénévole du Québec et des organismes à but non lucratif.

Avec les informations de Pascale Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !