•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un restaurateur sherbrookois a tardé à fermer sa salle à manger

André St-Hilaire ferme à clé la porte de son restaurant.

André St-Hilaire ferme son casse-croûte à la suite des nouvelles directives gouvernementales pour limiter l'épidémie de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Marie-Ève Lacas

Radio-Canada

Lundi matin, des clients du casse-croûte Chez Joe de Sherbrooke étaient attablés au comptoir pour déjeuner. Pourtant, toutes les salles à manger des restaurants du Québec doivent désormais être fermées pour limiter la propagation de la COVID-19.

C’est parce qu’on a le droit de manger, lance un client qui dit ne pas être du tout inquiet de se trouver dans un restaurant à proximité d'étrangers.

Le propriétaire, André St-Hilaire, n’avait pas fermé son restaurant malgré les nouvelles directives gouvernementales annoncées dimanche par le premier ministre du Québec François Legault.

Ce n’était pas clair. [...] Ce qui était bon hier encore n’est plus bon aujourd’hui , déplore le propriétaire qui gère le casse-croûte de la rue King Ouest depuis 48 ans. Il croyait que seuls les restaurants à l’intérieur des centres commerciaux étaient soumis à cette nouvelle directive.

Vers 10 h lundi matin, le Service de police de Sherbrooke s’est rendu sur place et a demandé aux clients, principalement des gens âgés, de quitter les lieux.

Résigné, André St-Hilaire a mis la clé sous la porte pour une durée indéterminée.

On va fermer, puis advienne que pourra.

André St-Hilaire, propriétaire du casse-croûte Chez Joe

Selon lui, les commerces ne se remettront jamais de la crise actuelle. Il croit que l’aide gouvernementale arrivera trop tard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Restaurants