•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le NPD presse Ford de donner 2000 $ aux ménages touchés par la crise

La chef de l'opposition Andrea Horwath en point de presse.

La chef de l’opposition Andrea Horwath demande à ce que les Ontariens touchés par la crise de la COVID-19 perçoivent des indemnités d'ici le 1er avril.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

La chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Andrea Horwath, réclame toute une série de mesures au gouvernement Ford, qui doit présenter mercredi son énoncé économique censé aider les Ontariens à traverser la crise liée à la pandémie.

Alors que le premier ministre Ford prépare des mesures pour soutenir les personnes les plus vulnérables, Mme Horwath appelle celui-ci, lundi, à verser immédiatement un chèque Revenu d’urgence Ontario de 2000 $ aux ménages ou individus aux prises avec le chômage ou avec une baisse de revenus.

L’opposition officielle souhaite également que le plan financier de mercredi inclue un soutien d’urgence pour les enfants, à hauteur de 250 $ par enfant, encore une fois pour les familles touchées.

Andrea Horwath demande à ce que ces indemnités soient envoyées avant le 1er avril.

Ces paiements permettraient aux ménages ontariens de mieux traverser financièrement les semaines d'attente d'ici à la réception des paiements de l'aide fédérale, croit le NPD.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Ils seraient également acheminés automatiquement aux prestataires du programme Ontario au travail et du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées ainsi qu'à ceux qui reçoivent déjà de l'assurance-emploi.

Nous devons aider les gens avant qu’on ne leur demande leur loyer, avant que les frigos ne se vident.

Andrea Horwath, chef du NPD de l’Ontario

Le NPD aimerait également voir la fin de la tarification de l'électricité au temps d'utilisation – que Ford a déjà promis –et des reports de factures d'électricité sans intérêt pour aider les familles.

Les libéraux veulent suspendre les charges salariales

Le Parti libéral propose quant à lui que le gouvernement établisse les mesures suivantes :

  • Égaler la subvention salariale fédérale de 10 % aux petites entreprises admissibles;
  • Suspendre pendant six mois les charges salariales de la province pour les entreprises de moins de 300 employés, rétroactivement au 1er janvier;
  • Suspendre pendant six mois le prix de l’électricité au temps d'utilisation;
  • Envisager l’autorisation temporaire pour les établissements sous licence de vendre de l’alcool à emporter ou en livraison;
  • Augmenter de manière spectaculaire le financement du soutien et du traitement universel en matière de santé mentale.

Ces recommandations sont faites dans un esprit d'impartialité et de collaboration, déclare dans un communiqué le nouveau chef du Parti libéral de l’Ontario, Steven Del Duca. Ce sont des mesures concrètes qui peuvent être prises immédiatement pour protéger les travailleurs et les entreprises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique provinciale