•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La loi fédérale sur les mesures d'urgence est évoquée par les premiers ministres

Justin Trudeau, en conférence de presse.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

Photo : Reuters / Blair Gable

Radio-Canada

Les premiers ministres provinciaux et le premier ministre Justin Trudeau ont évoqué lundi soir la possibilité d'invoquer la loi fédérale sur les mesures d'urgence lors d'une conférence téléphonique.

Selon une source fédérale, qui s'est exprimée sous le couvert de l'anonymat, les premiers ministres ont longuement discuté sur cette loi, qui accorderait au gouvernement fédéral des pouvoirs extraordinaires afin de faire face à la crise sanitaire.

Le ministre fédéral de la Justice, David Lametti, s'est joint à la conférence téléphonique pour expliquer ce que la loi permettrait de faire et quel en serait l'impact sur les mesures provinciales visant à freiner la propagation de la COVID-19.

Tandis que certains premiers ministres provinciaux souhaitent que la loi soit invoquée, d'autres craignent que cela ne nuise à leurs propres efforts.

Pour le moment, le gouvernement fédéral considère la Loi sur les mesures d'urgence comme un dernier recours.

Par ailleurs, les premiers ministres ont discuté des mesures adoptées par les divers ordres de gouvernement pour ralentir la propagation du virus et offrir une aide financière aux particuliers et aux entreprises.

L’autre sujet au menu était la potentielle pénurie de fournitures médicales essentielles, comme les jaquettes, les masques, les respirateurs et les écouvillons – la priorité des priorités aux yeux du premier ministre du Québec, François Legault.

Aide aux agriculteurs

Plus tôt lundi, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que le gouvernement fédéral accordait des prêts supplémentaires de 5 milliards de dollars à l'industrie agricole et investissait 192 millions pour la création et la production de vaccins contre la COVID-19.

Cette aide aux agriculteurs et aux entreprises agroalimentaires, qui sera gérée par Financement agricole Canada, vise à donner plus de souplesse financière aux producteurs qui éprouvent des problèmes de liquidité et aux transformateurs d'aliments qui subissent des pertes de vente en raison de la situation actuelle.

À compter d'aujourd'hui, les agriculteurs et les producteurs peuvent appliquer auprès de Financement agricole Canada pour obtenir le soutien dont ils ont besoin pour cultiver la nourriture et l'amener sur nos tables.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Qui plus est, les producteurs qui devaient rembourser des prêts obtenus en vertu du Programme de paiements anticipés au plus tard le 30 avril se voient offrir six mois de plus pour le faire.

Selon le gouvernement fédéral, cela va permettre aux agriculteurs de garder 173 millions dans leurs poches au cours des prochains mois.

Les producteurs, les entreprises agroalimentaires et les transformateurs auront accès à 5 G$ en prêts.

À la recherche d'un vaccin

Le premier ministre Trudeau a aussi annoncé lors de son point de presse quotidien lundi un plan de mobilisation des sciences pour lutter contre le coronavirus qui s'accompagne d'un investissement de 275 millions de dollars.

Cela inclut 192 millions du Fonds stratégique pour l'innovation pour soutenir directement la création et la production de vaccins.

Une partie de cette somme sera versée à l'entreprise vancouvéroise AbCellera, qui prévoit commencer des essais cliniques pour un traitement contre la COVID-19 en juillet.

Medicago, une entreprise de Québec, recevra aussi de l'argent pour faire progresser des essais cliniques d'un vaccin à base de plantes, et pour élargir par la suite sa production.

Par rapport aux vaccins, on va aider les compagnies qui s'approchent des phases cliniques pour pouvoir accélérer leur travail, pour pouvoir avoir des résultats plus rapidement. Mais ça, évidemment, ça va prendre plusieurs mois.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

La firme torontoise BlueDot, l'une des premières à avoir détecté la propagation de la COVID-19, obtiendra aussi une part du gâteau pour parfaire son modèle prévisionnel de l'évolution de la maladie.

Le Vaccine and Infectious Disease Organization - International Vaccine Centre de l'Université de Saskatchewan obtiendra 11 millions pour la recherche sur un vaccin.

Le Conseil national de recherches du Canada obtiendra pour sa part 15 millions pour mettre à niveau les installations de son Centre de recherche en thérapeutique en santé humaine de Montréal.

Message aux Canadiens

Justin Trudeau avait commencé son point de presse en s'adressant directement aux Canadiens qui ne respectent pas les consignes de distanciation sociale en place pour empêcher la propagation du virus.

Quiconque ignore cette consigne se met non seulement en danger, mais compromets la sécurité des autres, dont les personnes âgées, les personnes ayant certaines conditions médicales et les travailleurs de la santé, a-t-il déploré.

Nous avons tous vu en ligne des images de gens qui semblent se croire invincibles. Vous ne l'êtes pas. Assez, c'est assez! Allez à la maison et restez à la maison.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

C'est ce que nous devons tous faire. Et nous allons nous assurer que cela se fasse, que ce soit en faisant plus d'éducation sur les risques ou en faisant appliquer les règles, si c'est nécessaire, a-t-il ajouté.

Des publicités pour rejoindre tous les Canadiens

Le bureau du premier ministre avait annoncé lundi que le gouvernement va investir 30 millions dans une campagne publicitaire visant à rappeler les consignes de sécurité en vigueur au Canada.

Les publicités en question seront diffusées dès cette semaine et jusqu'à la fin du mois d'avril dans des médias nationaux et régionaux, tant à la télévision et à la radio que dans la presse écrite.

Ne pas avoir entendu le message [sur les consignes] ne sera pas une excuse. Nous allons rejoindre tout le monde. Écouter est votre devoir. Rester à la maison est votre façon de servir.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

La COVID-19, qui peut dégénérer en pneumonie mortelle dans les cas les plus graves, a infecté 2092 Canadiens jusqu'ici, dont 24 qui y ont succombé; 112 personnes sont rétablies.

Le gouvernement Trudeau continue par ailleurs de s'activer pour rapatrier des milliers de Canadiens coincés à l'étranger en raison de mesures prises par de nombreux gouvernements pour endiguer la progression du coronavirus.

Des centaines de Canadiens qui se trouvent au Pérou, au Maroc, en Espagne, au Honduras, en Équateur, au Salvador et au Guatemala pourront rentrer au pays cette semaine, a indiqué le premier ministre.

M. Trudeau a annoncé la semaine dernière de multiples mesures pour venir en aide aux Canadiens et aux entreprises qui font les frais des mesures de santé publique actuellement en vigueur.

Ottawa a en outre mis en place un plan de mobilisation de l'industrie pour obtenir plus d'équipements dont les réseaux de la santé ont besoin pour affronter l'épidémie.

La Chambre des communes siégera mardi pour que les lois encadrant ces mesures entrent formellement en vigueur.

Gif sur les conseils à suivre lorsqu'on est en quarantaine.

Que faire si on est en quarantaine?

Photo : Radio-Canada

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !