•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, cette vidéo ne prouve pas que l'armée sera déployée à Montréal

Cette vidéo a causé la consternation sur les réseaux sociaux.

Il s'agit de véhicules militaires sur un train.

Les véhicules reviennent à la base après qu'un exercice militaire a été annulé.

Photo :  Capture d’écran - Facebook

Une vidéo virale montrant un train qui transporte des véhicules militaires dans la région de Montréal a poussé de nombreuses personnes à croire que l'armée serait déployée dans la région pour répondre à la pandémie de COVID-19. Or, il s'agit simplement d'équipements ramenés à une base militaire après l'annulation de manœuvres en Alberta.

« Attachez vos tuques, l'armée arrive », affirme une internaute, qui a partagé une vidéo dans laquelle on voit plusieurs véhicules militaires sur un train, supposément dans la région de Montréal.

D'autres gens, dans les commentaires, ont évoqué la possibilité que l'armée soit sur le point de déclarer la loi martiale. Sur YouTube, un autre utilisateur a téléversé la vidéo en écrivant que l'armée sera déployée dès mardi et toutes les provinces seront isolées.

La vidéo a été partagée quelque 8000 fois sur Facebook.

Le site West Island Blog a même affirmé que ces véhicules seraient déployés dans le cadre de l'Opération laser (Nouvelle fenêtre), un plan de déploiement de l'armée canadienne élaboré en cas de pandémie.

Toutefois, la 2e Division canadienne, basée à Montréal, a démenti ces affirmations sur son compte Twitter.

Le chef des relations avec les médias de la Défense nationale, Daniel Le Bouthillier, a aussi précisé par courriel que ce déplacement de véhicules n'a aucun lien avec la COVID-19.

Ce serait plutôt le résultat de l’annulation de Maple Resolve, des manœuvres militaires qui se tiennent chaque année en Alberta.

Ces manœuvres, dans lesquelles sont utilisés des véhicules blindés, de l’artillerie et des avions, ont été annulées en raison de la pandémie.

Selon Global News, les Forces armées craignaient que la COVID-19 ne se propage alors parmi leurs troupes (Nouvelle fenêtre).

Des vidéos semblables, tournées dans la région de Chicago, aux États-Unis, ont soulevé des hypothèses similaires sur le web, avant d'être elles aussi démenties (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Fausses nouvelles

Société