•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Favoriser l'achat local en Outaouais pendant la crise du coronavirus

La propriétaire, Johanne Cadieux, au comptoir de son magasin.

La boutique Mode et distinction est située sur le boulevard Montclair à Gatineau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Mathieu Lacombe, Mathieu Lévesque et Robert Bussière, députés de Papineau, de Chapleau et de Gatineau, ont créé samedi le groupe Facebook Achat Local Outaouais pour aider les commerçants locaux à faire la promotion de leurs produits pendant la crise de la COVID-19.

Les trois députés invitent les commerçants à publier leurs offres d’achat sur le groupe.

Le groupe compte déjà plus de 1000 membres, vingt-quatre heures après sa création.

Portrait officiel de Mathieu Lévesque regardant la caméra devant un arrière-plan neutre.

Mathieu Lévesque est le candidat de la Coalition avenir Québec aux élections provinciales québécoises du 1er octobre 2018 dans la circonscription de Chapleau.

Photo : Coalition avenir Québec

Selon Mathieu Lévesque, député de Chapleau et adjoint parlementaire de la ministre de la Justice du Québec, la crise a de grands impacts sur l’économie locale.

L’initiative que nous mettons de l’avant [...] c’est pour permettre à nos entreprises de continuer à survivre.

Mathieu Lévesque, député de Chapleau

Il invite la population à rejoindre le groupe pour appuyer les entreprises outaouaises pendant cette période difficile.

Par exemple, les Serres Jomélico à Notre-Dame-de-la-Salette proposent la livraison de fruits, légumes et mets préparés gratuitement dans sa municipalité. Rochef Chocolatier, à Gatineau, propose pour sa part d'apporter des chocolats jusqu'à chez vous.

Rester ouvert sur rendez-vous

Depuis la semaine dernière, la propriétaire de la boutique Mode & Distinction Plus, Johanne Cadieux, ouvre son magasin aux clientes sur rendez-vous seulement.

La propriétaire sert ainsi ses clientes une à la fois, avec un espace de trois heures entre les rendez-vous. Cette mesure lui permet de désinfecter le magasin après la séance de magasinage qui dure, selon elle, entre une heure et une heure trente.

Pour Johanne Cadieux, cette nouvelle façon de fonctionner lui permet de s’assurer d’avoir certains revenus pendant la crise de la COVID-19.

Malgré tout, elle ne s’inquiète pas pour la suite.

Je sais que la boutique peut passer au travers.

Johanne Cadieux, propriétaire de la boutique Mode & Distinction Plus

La propriétaire de la boutique estime que les clientes vont être au rendez-vous après la crise. Elle souhaite tout de même que la situation se règle rapidement, puisque les prochains mois sont habituellement les plus occupés de l’année.

Les clientes peuvent prendre rendez-vous par courriel ou encore via la page Facebook de l’entreprise.

Avec les informations de Jérémie Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Coronavirus