•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba repousse la date de paiement de certaines taxes aux entreprises

Brian Pallister devant deux microphones et des drapeaux provinciaux.

Cette mesure touche uniquement les entreprises dont les versements mensuels ne dépassent pas 10 000$.

Photo : Radio-Canada

Face à la crise du coronavirus, le premier ministre du Manitoba Brian Pallister a annoncé dimanche que les petites et les moyennes entreprises de la province auront deux mois supplémentaires pour le paiement de la taxe sur les ventes au détail et de l’impôt destiné aux services de santé et à l’enseignement postsecondaire.

Rectificatif :

Une version précédente de ce texte laissait entendre que le gouvernement manitobain accordait deux mois supplémentaires aux petites et moyennes entreprises de la province pour le paiement de tous leurs impôts. Or, cette mesure ne s'applique qu'à la taxe sur les ventes au détail et à l'impôt destiné aux services de santé et à l'enseignement postsecondaire.

Cette mesure touche uniquement les entreprises dont les versements mensuels ne dépassent pas 10 000 $.

Selon le gouvernement plus de 95 % des entreprises du Manitoba sont de petites ou moyennes tailles. Celles-ci ont besoin de plus de temps et de flexibilité en ce moment de pandémie de la COVID-19.

Cette mesure pourrait aider plus de 20 000 entreprises au Manitoba, indique le premier ministre Brian Pallister.

Les entreprises manitobaines font face à une situation économique difficile causée par la pandémie de COVID-19. Certaines entreprises peuvent avoir besoin d’utiliser l’argent de leurs impôts à d’autres fins et nous voulons leur offrir cette flexibilité, inique Brian Pallister.

Quant au ministre des Finances Scott Fielding, il a indiqué que le gouvernement continue à travailler avec les grandes entreprises pour trouver des options de remboursement flexibles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !