•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des lettres pour les aînés dans le but de briser l’isolement

Une boîte aux lettres.

Une boîte aux lettres a été installée à l'entrée de la résidence La Liberté de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une résidence pour personnes âgées de Trois-Rivières invite les familles de ses occupants à déposer des lettres et des dessins pour leurs proches en isolement.

Il faut dire que ces jours-ci, c’est le calme plat à la résidence La Liberté, de la rue Chavigny. Tout un contraste avec un dimanche ordinaire, où normalement, la visite afflue.

On suit de façon stricte les recommandations de la Santé publique. Personne n’entre, sauf pour déposer à l’entrée des effets destinés aux résidents.

Toute la semaine, on l’a vu. Habituellement, on a des visiteurs constamment pour les résidents, c’est au point mort, constate Nancy Comtois, directrice de l’hébergement de la résidence.

On avait envie de mettre en place quelque chose de plus joyeux, une façon de permettre aux répondants et aux résidents d’être en contact.

Nancy Comtois, directrice de l’hébergement de la résidence La Liberté

Cette initiative, intitulée Courrier tendresse est une idée du personnel qui a rapidement fait son chemin et qui s’ajoute aux appels virtuels qui ont cours depuis mardi dernier à la résidence.

Boîte aux lettres

Mme Comtois raconte avoir été mise au fait des préoccupations d’employés en lien avec ces mesures d’isolement dans le but de protéger les personnes âgées, plus à risque.

Vendredi, on a monté un communiqué dans lequel on invitait les répondants à écrire une lettre à leurs proches, explique la directrice.

Une boîte aux lettres sans manipulation a donc été installée à l’extérieur, devant sa porte principale. Les petits enfants et les arrières-petits-enfants ont aussi été invités à y laisser des dessins.

Les lettres et autres correspondances seront mises de côté durant 24 heures avant d’être distribuées pour s’assurer qu’elles ne propageront pas le virus.

Le personnel de la résidence La Liberté souhaite par cette initiative apporter un peu de réconfort aux personnes isolées.

Nancy Comtois espère que des dizaines de résidences dans la région prennent la même initiative et que les familles répondront à l’appel et que ça aura un effet positif sur le moral des résidents.

D’après le reportage de Sarah Désilets-Rousseau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Coronavirus