•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La qualité visuelle de Netflix réduite en Europe pour éviter la congestion

Un téléphone intelligent affiche le logo de Netflix.

L'utilisation des services de diffusion en continu, comme Netflix, augmente en raison des mesures de confinement.

Photo : AFP/Getty Images / Alastair Pike

Radio-Canada

Netflix réduira, à la demande de l’Union européenne, l’utilisation de la bande passante de son service par les internautes d'Europe en réduisant la qualité de l’image de ses contenus audiovisuels, a annoncé l’entreprise dimanche.

Cette mesure, qui doit permettre une réduction d’environ 25 % de la bande passante utilisée, sera implantée dans l’Union européenne et au Royaume-Uni pour une période de 30 jours.

Dans un billet de blogue publié dimanche, l’entreprise mentionne que sa clientèle pourra continuer de regarder des vidéos en format HD et même ultra-HD, mais que l’image sera de moindre qualité.

Si vous êtes particulièrement attentifs et attentives à la qualité de l’image, vous remarquerez peut-être une très légère différence de qualité, a indiqué Ken Florance, vice-président à la livraison de contenu à Netflix.

Netflix réagit à la demande du commissaire européen chargé du marché intérieur, Thierry Breton, qui craignait que la pression sur les infrastructures web en cette période de confinement puisse nuire au bon fonctionnement d’Internet.

D’autres gouvernements, notamment en Amérique latine, ont fait la même demande auprès du géant américain de la diffusion en continu. Les mesures annoncées dimanche pour l’Europe pourront également s’y appliquer, a affirmé Ken Florance.

Amazon et Apple ont également annoncé en fin de semaine que des mesures semblables allaient être mises en place en Europe pour leurs services de diffusion en continu. YouTube a fait de même.

Disney+, la plateforme de diffusion en continu de Disney qui doit faire son arrivée sur plusieurs marchés européens la semaine prochaine, réduira aussi, temporairement, la qualité visuelle de ses contenus. En France, le lancement du service a même été repoussé au 7 avril, à la demande du gouvernement.

Avec les informations de Variety

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Internet

Techno