•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des garderies ouvriront leurs portes pour aider les travailleurs de première ligne

Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, lors d'un point presse à Queen's Park

Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, lors d'un point presse à Queen's Park, le 12 mars.

Photo :  Radio-Canada

Radio-Canada

L'Ontario permettra à certaines garderies d’ouvrir leurs portes afin d'aider les travailleurs de la santé qui sont en première ligne pendant la pandémie de COVID-19, selon le gouvernement.

Les médecins, les infirmières, les ambulanciers, les pompiers, les policiers et les agents correctionnels font partie de ceux qui peuvent accéder aux services de garde d'urgence, a indiqué dimanche le gouvernement dans un communiqué.

Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, a déclaré en conférence de presse que ces garderies seraient ouvertes d'ici la fin de la semaine.

Les personnes dont le travail est essentiel à la prestation des services de base dans une municipalité pourront également avoir accès à des services de garde, à la discrétion de la municipalité.

La province a ordonné la semaine dernière la fermeture de toutes les garderies agréées.

Dans son annonce de dimanche, l'Ontario affirme restreindre les types de centres qui pourront rouvrir. Le nombre d’enfants par centre est aussi restreint, a déclaré le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce.

Les centres devront respecter les exigences en matière de santé et de sécurité et avoir un plan en place si le personnel, les enfants ou les parents sont exposés à la COVID-19.

Une fois les garderies ouvertes, une liste des emplacements sera disponible sur ontario.ca/coronavirus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !