•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Québec interrompt des rassemblements

Une voiture de police du SPVQ.

La police de Québec a procédé à une dizaine d'interventions pour interrompre des rassemblements, la nuit dernière.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Les citoyens de Québec s'épient et n'hésitent pas à dénoncer tout comportement qui va à l'encontre des consignes gouvernementales imposées en ces temps de pandémie.

À elle seule, la police de Québec a dû intervenir à une dizaine de reprises, la nuit dernière, à la suite de dénonciations citoyennes, annonce-t-on dans un communiqué diffusé dimanche.

Dans la majorité des cas, les policiers ont demandé de mettre fin à des rassemblements intérieurs dans des résidences privées.

Les interventions se sont bien déroulées dans l’ensemble et les policiers ont obtenu une bonne collaboration de la majorité des citoyens interpellés, a précisé Étienne Doyon, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec.

Une intervention a cependant mené à l'arrestation d'un individu qui refusait de collaborer.

Joggeurs dispersés

Puis dimanche après-midi, la police municipale est intervenue à l'Escalier du Cap-Blanc pour disperser des joggeurs qui ne respectaient pas la distance sociale de deux mètres.

Dizaines d'appels à la SQ

Du côté de la Sûreté du Québec (SQ), on confirme que des dizaines d'appels aux quatre coins de la province ont été faits pour signaler certaines situations dérogeant aux consignes Direction de la santé publique.

Le porte-parole Louis-Philippe Bibeau mentionne toutefois que, à part des vérifications, la SQ n'est pas intervenue de la même manière que leurs collègues de Québec.

M. Bibeau invite la population à ne pas engorger le service 911 pour ce type d'appels. Les citoyens peuvent composer le *4141 avec leur téléphone cellulaire ou encore le 310-4141 pour faire un signalement.

Par décret, le gouvernement du Québec a interdit les rassemblements intérieurs et extérieurs jusqu'à nouvel ordre, toujours dans un effort de limiter la propagation de la COVID-19 en sol québécois.

Les fêtes familiales, les partys et les visites chez les amis ou les voisins sont notamment interdits. Les membres d'une même famille peuvent évidemment être regroupés dans une même résidence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !