•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parcs fermés à Saint-Augustin mais ouverts à Québec et Lévis

Le coronavirus peut survivre plusieurs jours sur les surfaces de plastique, même à des températures sous le point de congélation, explique le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau.sous le point de congélation, explique le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Sébastien Tanguay

Contrairement à Québec et Lévis, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures annonce la fermeture de tous les parcs situés sur son territoire, incluant ceux réservés pour les chiens et leurs propriétaires, de façon à éviter les attroupements.

Il s'agit d'une décision prise en réaction au décret du gouvernement Legault interdisant jusqu'à nouvel ordre les rassemblements extérieurs au Québec.

Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau, compte sur la collaboration de ses concitoyens pour respecter la nouvelle consigne.

On n’est pas à mettre la police ou les chiens après le monde, explique-t-il. L’idée, c’est d’envoyer un message.

Il ajoute que parmi la trentaine de parcs de quartier de la municipalité, des jeux en plastique et en métal posent un danger supplémentaire.

Le virus peut survivre plusieurs jours sur ces surfaces-là, même sous zéro, affirme le maire. Il veut mieux éviter de s’y rassembler, par précaution.

Montréal a aussi restreint, dimanche, l'accès du public à ses aires de jeux et à ses modules pour enfants.

Parcs ouverts à Québec et Lévis, mais…

La Ville de Québec a pour sa part décidé de maintenir, pour l'instant, ses parcs ouverts « afin de permettre aux citoyens de profiter du plein air dans cette période difficile », a indiqué le maire Régis Labeaume dans un communiqué.

Il rappelle que les promeneurs doivent respecter la distanciation sociale préconisée par les autorités sanitaires.

De l’autre côté du fleuve, Lévis maintient ses parcs ouverts pour permettre aux citoyens d’y faire leur jogging, souligne Geneviève Côté, directrice des communications de la municipalité.

Toutefois, tout rassemblement sera dispersé par les autorités. Nous voulons continuer à offrir ces endroits aux citoyens, mais nous comptons sur eux pour qu’ils respectent les directives en place, ajoute Mme Côté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Environnement