•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouverture d'une clinique pour dépister la COVID-19 à la place des Festivals, à Montréal

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des travailleurs installent une tente.

Le reportage de Pierre-Luc Gagnon.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le nombre de cas de COVID-19 continuant d’augmenter à Montréal, le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal annonce l'ouverture d'une clinique de dépistage dans des tentes à la place des Festivals.

Dès lundi, les Montréalais pourront accéder à cette clinique sans rendez-vous dans des tentes chauffées au coin des rues de Maisonneuve et Saint-Urbain. Les gens pourront y accéder en voiture et à pied.

La clinique sera ouverte 7 jours sur 7, de 8 h à 20 h.

Il y aura environ 300 employés sur place, 14 postes de triage, 27 postes d'enregistrement et 30 postes de dépistage.

Il n'est pas nécessaire d’appeler le 811 avant de passer à cette clinique, mais les personnes qui pourront passer un test devront remplir certains critères, dont : 

  • La personne devra présenter des symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires);
  • La personne revient d’un voyage hors Canada dans les 14 derniers jours;
  • La personne est en contact étroit avec un cas confirmé de la COVID-19 ou avec un voyageur qui a des symptômes.

Les personnes qui ne remplissent pas ces critères ne seront pas testées.

Les autorités estiment qu'elles pourront effectuer entre 2000 et 2500 tests par jour. Les personnes qui seront testées recevront leur résultat entre 48 h et 72 h plus tard.

Les autorités demandent aux gens de ne pas utiliser le transport en commun et de privilégier la voiture.

Elles demandent également aux personnes d'avoir en leur possession une carte d'identité et leur carte d'assurance-maladie. Les personnes qui visiteront cette clinique recevront un masque à l'entrée et auront accès à des endroits pour se laver les mains.

Des barrières installées à la Place des festivals.

Les personnes devront suivre un parcours balisé afin d'accéder à la clinique et respecter les règles de distanciation sociale.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

« Le site est très vaste et permet la distanciation sociale », explique Geneviève Alarie, qui dirige la clinique de dépistage de COVID-19 à l’ancien Hôtel-Dieu de Montréal. Elle ajoute que cette clinique aidera à maximiser le nombre de tests de dépistage effectués à Montréal.

Cette clinique va faciliter la vie aux gens qui ont de la difficulté à accéder au 811.

Geneviève Alarie, clinique de dépistage COVID-19 à Montréal
Un policier marche près de cônes orange.

Des cônes orange ont été placés pour indiquer la distance (2 mètres) que devront respecter les Montréalais lorsqu'ils visiteront la clinique de dépistage à la place des Festivals.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Il est possible que d’autres sites de ce genre puissent ouvrir dans les prochains jours à Montréal.

La clinique avec rendez-vous présentement en place à l'ancien Hôtel-Dieu sera fermée au public et utilisée seulement pour les employés du réseau de la santé. Cette clinique a déjà testé plus de 4000 personnes.

Sur les 181 cas au Québec, il y a présentement 41 cas à Montréal.

Au pays, plus de 60 000 tests ont été effectués la semaine dernière. Le premier ministre Justin Trudeau et le premier ministre François Legault ont réitéré qu’ils travaillaient d’arrache-pied pour augmenter la disponibilité des tests.

Jeudi, Québec a indiqué qu’il y avait près de 40 centres de dépistages à travers la province et que plus de 5000 tests y seraient effectués par jour. Le nombre de laboratoires d’analyse est passé de un à huit, selon la ministre de la Santé. Par contre, M. Legault avait indiqué jeudi que les capacités pour faire subir des tests dépassaient toujours la demande.

Où appeler si on pense avoir des symptômes

Où appeler si on pense avoir des symptômes?

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !