•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Gatinois coincés au Maroc font tout pour rentrer au Canada, sans succès

Un autobus attend des passagers qui sortent d'un avion.

Un avion nolisé a ramené environ 450 Canadiens du Maroc, samedi, mais les Gatinois n'étaient pas à bord.

Photo : Reuters / Carlos Osorio

Radio-Canada

Un couple de Gatineau se retrouve présentement à Casablanca, au Maroc, où il tente toutes les démarches possibles pour pouvoir rentrer chez lui.

Au début de la semaine dernière, Guy Pouliotte et Jeannine Côté Pouliotte étaient en vacances à Agadir, au sud-ouest de Marrakech, quand ils ont appris que la compagnie aérienne Royal Air Maroc suspendait tous ses vols à partir de l'aéroport d’Agadir. Un jour plus tard, l'aéroport cessait toutes ses opérations jusqu'à nouvel ordre.

Mise à jour

Dans un courriel envoyé à Radio-Canada dimanche, M. Pouliotte indique que le couple quittera finalement le Maroc et montera à bord d'un avion vers le Canada lundi soir.

Guy Pouliotte et Jeannine Côté Pouliotte donnent une entrevue par visioconférence.

Guy Pouliotte et Jeannine Côté Pouliotte font partie des huit Gatinois toujours coincés au Maroc.

Photo : Radio-Canada

Le lendemain matin, on a nolisé un transport et on a fait 450 km pour nous rendre à Casablanca, pour être près de l'aéroport de Casablanca, a expliqué M. Pouliotte, en entrevue par visioconférence avec Daniel Bouchard au Téléjournal Ottawa-Gatineau, samedi.

Un avion spécialement nolisé par le gouvernement fédéral pour rapatrier des Canadiens avait quitté Casablanca, samedi, mais les Gatinois n'étaient pas à bord. Radio-Canada a appris de la fille du couple qu'ils n’ont pas reçu de courriel, pas de code, pas de place encore sur un vol.

Comment ça se fait que le Canada ne peut pas nous rapatrier?

Jeannine Côté Pouliotte

Nous autres, on veut être sur le prochain vol demain matin. Qu’il nous amène à Toronto, à Calgary, même à Vancouver, [...] on veut rentrer au Canada. On veut être chez nous, a lancé Mme Côté Pouliotte depuis son hôtel à Casablanca, calme, mais inquiète.

L'information est mal communiquée, dit le couple

Pour Guy Pouliotte, il faut absolument que le Canada réévalue son système de communication avec les gens à l'extérieur.

Il ajoute que seule lueur d'espoir, pour lui et huit Gatinois qui ont été coincés au moins jusqu'à samedi au Maroc, a été le député de Gatineau, Steve MacKinnon, qui a répondu présent à l’appel quand ils cherchaient de l'aide.

Pour nous, c'est le seul qui nous a donné des informations personnelles. Il répondait personnellement à nos demandes, souligne M. Pouliotte. Selon le voyageur, tous les autres sites, les autres demandes de renseignement, ce sont tous des messages préprogrammés qui me reviennent, qui disent "consultez notre page Facebook".

Au Canada, leur famille tente comme elle peut de trouver des solutions de rapatriement chez différentes compagnies aériennes, sans succès.

D’autres vols quitteront Casablanca, selon Air Canada

Vendredi, Air Canada avait annoncé qu’elle exploitait un vol spécial le 21 mars au départ du Maroc pour rapatrier des Canadiens en collaboration avec le gouvernement fédéral.

Air Canada a précisé que l’avion de 450 sièges qui a fait le trajet entre Casablanca et Montréal était en effet le premier d'une série de vols prévus pour aider les Canadiens à rentrer chez eux, peut-on lire dans un communiqué, qui précise que les Canadiens à l'étranger devraient communiquer avec les ambassades et les consulats locaux pour de plus amples renseignements.

Nous comprenons que c'est une période difficile pour tous les Canadiens qui sont encore à l'étranger et qui sont impatients de rentrer chez eux, a déclaré le président et chef de la direction d'Air Canada, Calin Rovinescu, en ajoutant toutefois que nous ne pourrons pas aider tout le monde.

Selon la compagnie aérienne, c’est Affaires mondiales Canada (AMC) qui coordonnera les déplacements des rapatriés une fois qu'ils seront arrivés au Canada.

Avec les informations de Daniel Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Coronavirus